Arrivé au Gabon dans les années 70, Pierre Duro a grandement contribué à la vulgarisation de ce sport dans le pays. Un parcours encourageant et récompensé à juste titre.

Le président fondateur et d’honneur de la Fégar (au centre), Pierre Duro. © Gabonreview

 

Acteur incontournable du rugby local, Pierre Duro a grandement contribué à l’essor de ce sport au Gabon. Si on jouait déjà au rugby au Gabon dans les années 1950, c’est assez récemment qu’un petit groupe de passionnés du ballon ovale, emmené par le ressortissant français, a entrepris de passer à la vitesse supérieure.

«On est passé d’un rugby champêtre, avec des Français qui s’amusaient le dimanche, à quelque chose de plus sérieux», a déclaré Pierre Duro. Arrivé au Gabon dans les années 70, le Français d’origine a acquis la nationalité gabonaise entre temps.

L’engagement de Pierre Duro a démarré quelques années après son arrivée au Gabon. C’est sous son impulsion notamment, entre 1975 et 1980, que le Rugby Club de Libreville, dont il était président-entraineur-joueur, sera rattaché à la Fédération de football, qui deviendra par la suite Fédération gabonaise de football et de rugby. «A l’époque, il existait un seul club dans le pays», s’est-il souvenu.

Depuis, beaucoup de chemin a été parcouru. «J’ai fait émerger six clubs jusqu’ici. Et de 23 joueurs il y a 25 ans, il y en désormais 400», s’est réjoui Pierre Duro. «Par ailleurs, la plupart des dirigeants de clubs de rugby, c’est modestement moi qui les adoube, en plus de les choisir», a-t-il confié. Les six clubs de l’agglomération de Libreville se sont fédérés au sein d’une Ligue provinciale, qui compte désormais 250 licenciés et a lancé son championnat en 2014.

Cet engagement a notamment débouché sur la mise en place d’une nouvelle ligue à Port-Gentil. 2016 a ainsi marqué la naissance de la Fédération gabonaise de rugby (Fégar), anciennement Association Gabonaise pour le Rugby (AGR), dont Pierre Duro est le fondateur et le président d’honneur. Par ailleurs, son engagement pour la vulgarisation du rugby a été récompensé. Aussi bien au Gabon que dans son pays d’origine.

«J’ai été honoré de toutes les distinctions par les plus hautes autorités, aussi bien au Gabon qu’en France», a-t-il révélé. Au Gabon par le chef de l’Etat et en France, par l’actuelle ministre des Sports. S’il préfère ne pas s’attarder sur le nombre de récompenses, il accorde cependant une importance particulière à la distinction décernée par Laura Flessel.

«Cette distinction remis par une championne olympique antillaise est pour moi un grand moment restant la distinction où je suis le plus fier. Reconnaître mon passé de sportif et les actes posés pour le rugby gabonais demeure un grand honneur pour moi», a-t-il affirmé.

Ancien joueur du championnat français de rugby, entre 1967 et 1970, Pierre Duro a notamment évolué au sein du Racing Club de France, avec lequel il a été vice-champion. Ancien entraineur, Pierre Duro s’est également investi dans l’encadrement de jeunes rugbymen au Gabon.