Tenu du 28 au 29 octobre à Libreville, le 7e Congrès du Rassemblement pour le Gabon (RPG) a entériné le passage du flambeau du président-fondateur de ce parti, Paul Mba Abessole, à quatre de ses lieutenants. Ces derniers assureront la gestion du parti à tour de rôle durant les quatre prochaines années.

Paul Mba Abessole entouré des quatre nouveaux présidents du RPG pour les 4 prochaines années. © Pyramidmediagabon

 

Lancé 24 heures plus tôt, le Congrès du Rassemblement pour le Gabon (RPG) s’est achevé le 29 octobre à Libreville. Si les travaux ont débouché sur le départ du président historique de ce parti, Paul Mba Abessole, ils ont également consacré la mise en place d’un directoire pour la gestion du RPG durant les quatre prochaines années.

Fidèle à sa philosophie de «tétravalence», Paul Mba Abessole a voulu rassembler les forces vives du parti autour de quatre personnalités. Il s’agit de Benoît Mba Mezui, Célestin Nguema Oyame, Jean-Nestor Nguema Mebane et Laurent Angue Mezui. Tous présentés comme des militants de la première heure depuis 1990. Chacun dirigera le parti pour une année avec le concours des autres.

«Aucune valeur ne doit rester en marge, aucune compétence ne doit rester en marge», a déclaré Paul Mba Abessole pour justifier la gestion collégiale du parti. Concrètement, Jean-Nestor Nguema Mebane entamera le bail en 2018, suivi en 2019 de Célestin Nguema Oyame. Laurent Angue Mezui prendra le relai en 2020. La présidence tournante sera bouclée par Benoît Mba Mezui en 2021.

Paul Mba Abessole est le premier président-fondateur d’un parti politique, au Gabon, qui se retire volontairement des affaires sans déchirement. Une démarche dénotant d’une responsabilité politique affirmée. Ce d’autant qu’il a pris le soin de préparer sa succession.