Annoncée pour septembre, la livraison de l’axe PK5-PK12 se fait toujours attendre.

Une vue aérienne des travaux de finition de la route PK 5 – PK 12. © Facebook/ANGTI

 

Sur l’émission Complément d’infos sur Gabon 24 le 23 mai, et sur le terrain le 14 juin 2018, le ministre de l’Equipement affirmait que le chantier de l’axe PK5-PK12 «sera livré dans les quatre prochains mois». Or, un mois après cette échéance, les travaux se poursuivent toujours au grand dam des usagers.

Pour la plupart des habitants, «il aurait été souhaitable que cette route soit livrée avant la rentrée des classes». «Le gouvernement promet tous les jours la fin des travaux. Mais rien ne se précise», a fustigé un habitant PK11. «La rentrée est là. La route n’est pas toujours livrée. On va devoir encore subir les graves embouteillages qui se produisent ici tous les jours», a-t-il déploré.

Sur sa page du réseau social Facebook, l’Agence nationale des Grands travaux d’infrastructures (ANGTI) présente des photos du chantier postées ce 8 octobre 2018 avec en commentaires «PK5-PK12 en phase terminale : signalisation, trottoirs, glissières de sécurité et éclairage».

A la lecture de cette publication, tout porte à croire que le chantier est encore en phase de finition. Une situation incompréhensible pour les populations, se demandant comment «ce chantier de 7 kilomètres met autant de temps».

«Il est vrai que nous avons accusé quelques couacs relatifs aux retards de paiement. Mais avec l’opérateur économique, des solutions ont été trouvées. Les ministères financiers sont à pied d’œuvre pour la livraison de ce chantier», assurait le ministre de l’Equipement, Christian Magnagna.

Avec la rentrée des classes pointant à l’horizon, les usagers espèrent vivement la fin de cet «interminable» chantier. Ces derniers craignent notamment les embouteillages qui pourraient causer le retard des élèves notamment.