Le député de la commune de Lambaréné, Richard Auguste Onouviet, a reçu les vœux de la population de sa circonscription électorale le 20 janvier dernier, sur l’esplanade de l’hôtel de ville de Lambaréné.

Le député du Lambaréné, Richard Auguste Onouviet ému par la forte population mobilisée pour les vœux du nouvel an. © Gabonreview

 

L’homme n’est pas encore éteint, et son extinction dans l’arène politique ne semble pas pour maintenant. C’est du moins ce qu’a tenté de démontrer la population de la ville, venue nombreuse des quatre coins de la commune souhaiter «santé, prospérité et succès» à leur député, celui qu’elle appelle affectueusement «RAO» Richard Auguste Onouviet.

En effet, près de 8000 de ses partisans sont allés lui témoigner leur reconnaissance pour les actes et actions posés pour leur bien-être, mais également lui assurer leur indéfectible soutien. «Au nom de tous ces jeunes, de toutes ces femmes et de tous ces hommes présents, je voudrais vous réitérer notre bonheur de partager ces moments  avec vous. Nous sommes heureux honorable parce que c’est l’occasion de vous dire merci pour votre proximité permanente avec nous. Nous sommes heureux, honorable, parce que vous répondez toujours à chacun de nos appels», a affirmé le porte-parole de la population.

La population de Lambaréné venue nombreux témoignée leur attachement au député Richard Auguste Onouviet. © Gabonreview

S’il est de notoriété publique que le rôle d’un élu du peuple est de voter les lois et de contrôler l’action du gouvernement, de participer aux débats sur les textes mis à l’ordre du jour, tout d’abord au cours des travaux en commissions, puis en séance publique ; de présenter des amendements et, bien sûr, émettre un vote sur les textes, pour Richard Auguste Onouviet, son rôle va au-delà de tout cela surtout quand il s’agit de rechercher le bien-être de ceux qui l’ont porté à l’hémicycle Léon Mba.

Au nombre des actes de soutien que lui reconnaissent les populations de Moussamoukougou 1 et 2, d’Adouma, d’Atongowanga Dakar, du Point V, de Grand village 1 et 2, de Bordamur, d’Aniounzouma, de Meteret et de Petit Paris 3,  figurent d’autres actions. Il s’agit entre autres de la prise en charge  des frais médicaux, des frais d’écolage ou d’inscription dans les écoles, lycées, collèges et universités, la construction des passerelles, la réfection des écoles, l’aménagement des routes, l’adduction d’eau et l’aide à la jeunesse dans le financement des activités génératrices de revenus.

Avec humilité, le député de la commune a à son tour souhaité à sa circonscription électorale et au-delà, des vœux de réussite pour tous en cette nouvelle année. «J’ai été sensible aux propos que vous venez de tenir à mon endroit, quant à l’action que je mène en tant que député de la commune de Lambaréné. Lambaréné est notre bien commun à tous, où chaque fille et chaque fils doit apporter sa pierre pour sa construction», a affirmé Richard Auguste Onouviet, estimant qu’être député c’est accepter d’être à l’écoute en permanence des populations, et partager avec les autres.

«Vous venez de confirmer ce que je sais depuis toujours. Nous sommes ensemble sous le soleil comme sous la pluie», a-t-il affirmé, invitant la population à continuer à soutenir le président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans sa politique de développement du Gabon. Car, soutient-il, «elle est porteuse d’espérance pour nous tous».