L’Afrique est de plus en plus importante pour les chrétiens. Le continent à lui seul a enregistré plus de 43% de l’augmentation mondiale des chrétiens en 2016, soit 6 000 265 baptisés sur 1,299 milliard de catholiques recensés par l’Agence Fides du Vatican.

Les femmes catholiques sur le parvis de l’église Saint-Sauveur à Bangui (Centrafrique). © S.Modola-Reuters

 

A l’occasion de la 92e journée missionnaire mondiale, le 21 octobre 2018, l’Agence Fides a présenté le panorama de l’Église dans le monde mis à jour au 31 décembre 2016. Il concerne entre autres : les membres de l’Église, ses structures pastorales, les activités dans le domaine sanitaire, de l’assistance et de l’éducation. Selon les données issues de ces statistiques, le continent africain compte plus de baptisés que les autres continents.

En effet, même si la concurrence des Églises évangéliques et pentecôtistes s’intensifie, le nombre de catholiques africains poursuit sa progression et permet au continent de s’établir comme le porte-étendard de la foi chrétienne. Au 31 décembre 2016, le nombre des catholiques était de 1,299 milliard, avec une augmentation totale de 14,249 millions, dont 43,96% en Afrique, soit 6,2 millions de baptisés. Six millions en Amérique et près de deux millions en Asie et  245 mille en Océanie. Seule l’Europe connaît un recul net du nombre de catholiques, avec 240.000 baptisés.

S’agissant du rapport habitants et catholiques par prêtre, celui-ci a connu une hausse globale de 254 unités, atteignant le total de 14.336. Propulsant ainsi l’Afrique en tête des continents avec (+271), suivie de l’Océanie (+ 181), de l’Amérique (+108) et l’Europe (+66). La seule diminution concerne l’Asie (- 264). Cette année encore, le nombre des circonscriptions ecclésiastiques a augmenté de 10 par rapport à l’année précédente, soit 3.016, avec de nouvelles circonscriptions créées en Afrique (+3), en Amérique (+3), en Asie (+3) et en Europe (+1). Aucune variation n’est enregistrée en Océanie.

Le nombre des stations missionnaires avec prêtre résident est de 2.140 (soit 581 en plus alors que l’année précédente, leur nombre avait diminué). Il a augmenté en Amérique (+98), en Asie, (+151), en Europe (+ 364) et en Océanie (+31). Il a diminué seulement en Afrique (-63), alors que le nombre des stations missionnaires sans prêtre résident a augmenté sur le continent (+135).

S’il est vrai qu’une crise de vocation secoue l’Église catholique, entraînant la diminution dans le monde de 687 prêtres atteignant le chiffre de 414.969, mais également des grands séminaristes avec moins de 683 unités, pour un total de 116.160, en Afrique le nombre de candidats au sacerdoce est en augmentation avec (+1.181) prêtres, soit (+983) diocésains, (+198) religieux et (+1.455) grands séminaristes, diocésains et religieux.