La présidente du Sénat gabonais est depuis quelques heures à Pékin pour «une visite de travail et d’amitié» visant à renforcer les relations entre son pays et la Chine sur le plan politique.

Scène de la réunion de travail entre la délégation gabonaise et les autorités chinoise, le 16 janvier 2018, à Beijing. © Xinhua/Zhang Duo

 

Lucie Milebou Mboussou en Chine. © Sénat-Gabon

Invitée par le gouvernement chinois, Lucie Milebou Mboussou est actuellement en Chine. La «visite de travail et d’amitié» de la présidente du Sénat gabonais n’est pas anodine : elle entre dans le cadre du maintien et de l’amélioration des relations politiques entre les deux pays. «La Chine et le Gabon doivent se soutenir mutuellement sur les sujets ayant trait à nos intérêts fondamentaux et à nos préoccupations majeures, afin de consolider le fondement politique des relations bilatérales», a déclaré Yu Zhengsheng, qui l’a reçue, mardi 16 janvier, à Beijing, rapporte l’agence de presse Xinhua. Le président du Comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), s’était lui-même rendu au Gabon, en avril 2016.

Les échanges entre Lucie Milebou Mboussou et Yu Zhengsheng ont porté sur la promotion des relations entre le CCPPC et le Sénat gabonais, ainsi que sur la gouvernance, le développement économique, l’amélioration du bien-être des populations des deux pays et la préservation de la stabilité et l’unité étatique aussi bien au Gabon qu’en Chine.

La visite de la présidente du Sénat intervient plus de deux mois après la tenue, en octobre 2017, du 19e Congrès national du Parti communiste chinois au cours duquel les autorités chinoises s’étaient dites prêtes à renforcer la solidarité et la coopération avec d’autres pays en développement, y compris le Gabon. Le président du CCPPC a rassuré la délégation gabonaise de ce que son pays entend «aider le Gabon à réaliser un nouveau développement».

Les autorités chinoises ont invité le Gabon à participer une nouvelle fois au 7e Forum sur la coopération sino-africaine qui se tiendra cette année en Chine.

En Chine, la présidente du Sénat gabonais a également rencontré des acteurs sociaux et économiques du pays, en vue de «partager (leurs) expériences». Elle a notamment devisé avec les membres de l’Association nationale des femmes entrepreneurs de Chine et avec Xiuyan Song, la vice-présidente de la Fédération nationale des femmes chinoises, autour de la représentativité des femmes sur le plan politique, associatif et commercial. Elle a visité un hôpital destiné aux populations vulnérables ainsi que les locaux des géants chinois Huawei (technologie) et Alibaba (vente en ligne).