Les opérateurs économiques de la ville insulaire ont récemment été sensibilisation sur l’opérationnalisation du Programme de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles et des services liés à l’industrie (PRMN).

Les opérateurs économiques de Port-Gentil lors de l’atelier de sensibilisation. © D.R

 

Le ministère de la Promotion des investissements privés, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie a organisé, le 16 mars dernier à Port-Gentil, un atelier de sensibilisation sur le Programme de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles et des services liés à l’industrie (PRMN).

Le directeur général de l’Industrie et de la Compétitivité, Georges Mba-Ndong, présentant le PRMN. Et, un expert de l’ONUDI lors de la présentation du PRMN. © D.R

Ce programme, initié à l’endroit des opérateurs économiques, vise à renforcer la compétitivité des unités de production industrielle et des entreprises exerçant dans le secteur des services industriels. Financé par l’Union européenne, mis en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), le PRMN consiste à soutenir les entreprises industrielles en matière de conseil, de management, de diagnostic des points forts et des points faibles de l’entreprise en comparaison avec les meilleures pratiques internationales, sans oublier l’appui à la recherche de débouchés commerciaux.

Selon le directeur général de l’Industrie et de la Compétitivité, Georges Mba-Ndong, le PRMN appuiera, dans sa phase pilote, les opérateurs économiques de la filière industrie de bois et de la filière des services rendus aux entreprises industrielles. «Quant aux critères d’éligibilité des entreprises au PRMN, elles doivent adhérer volontairement au Programme, ne pas être en procédure de règlement judiciaire, être en activité formelle depuis au moins deux ans et mener une activité dans l’une des deux filières susmentionnées. Au-delà de ces critères, les entreprises sollicitant l’appui du Programme devront disposer d’un potentiel de croissance en termes d’investissements et d’emplois», a-t-il précisé.

Dans le cadre du plan de relance économique du gouvernement, basé sur quatre axes dont le renforcement de la compétitivité des filières économiques porteuses de croissance, ce programme constitue un levier important qui permettra, entre autres, de concrétiser ce volet. Avec l’appui des Partenaires techniques et financiers internationaux, le Gabon se dote ainsi d’un excellent outil de renforcement de la compétitivité des unités industrielles.