La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) procède, depuis le mois d’avril dernier, à la revégétalisation d’un de ses chantiers d’exploitation dans le Haut-Ogooué.

Comilog : opération de re-végétalisation d’un site d’exploitation. © eramet-comilog.com

Comilog : opération de re-végétalisation d’un site d’exploitation. © eramet-comilog.com

 

La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) vient de procéder à la réhabilitation de l’un de ses chantiers d’exploitation. Entamés depuis le mois d’avril, ces travaux ont consisté à régénérer le couvert végétal du site B8 en étalant de la terre sur les talus définitifs. Il s’agissait de mettre en sécurité ce lieu et lutter contre l’érosion afin de préserver la biodiversité. Cette opération de réhabilitation devrait se traduit par une revégétalisation progressive, l’objectif ultime étant de réinsérer le site dans le paysage et de préserver la biodiversité.

Selon l’Agenceecofin, le résultat est probant : en quelques semaines, différentes espèces d’herbacées ont refait leur apparition, redonnant au site traité un aspect proche de son état initial et garantissant la protection des sols. L’utilisation de la terre végétale sera davantage testée dans les prochains mois pour voir son efficacité sur des zones plus abruptes et pendant la saison sèche.

Depuis quelques années, la préservation des équilibres et la gestion des risques et impacts des activités industrielles est l’un des axes de travail du groupe Eramet et ses filiales.