Spécialisé dans le recrutement, le Cabinet ALTEMPLOI Gabon compte bien franchir un palier avec la mise en ligne de son site Internet http://www.altemploi5.com. A travers cette interface numérique déjà accessible, la jeune structure compte se positionner comme l’une des références nationales dans son secteur d’activité.

Ayanne JIOLLENT pendant une session de formation au Cabinet ALTEMPLOI Gabon. © D.R.

 

Après un an d’ancienneté à Libreville, le Cabinet ALTEMPLOI Gabon entend donner une nouvelle dimension à son rayonnement national et sous-régional. Spécialisée dans le recrutement, le conseil en Ressources Humaines (RH), la formation et le coaching individuel, la structure créée par Alexandre ALAWOE vise grand avec la mise en ligne de son site Internet http://www.altemploi5.com, déjà disponible.

«Il s’agit d’informer employeurs et demandeurs d’emplois de l’existence d’un cabinet professionnel, sérieux et de confiance à Libreville, en mesure de mettre en place des outils permettant de ne pas se tromper de poste ou de collaborateur», a confié Ayanne JIOLLENT, Manager d’ALTEMPLOI Gabon. En effet, le Cabinet accompagne les candidats en quête d’emploi et les entreprises dans la recherche du meilleur profil.

A travers son site Internet, le Cabinet pourra multi-diffuser les offres d’emploi de ses clients. Tout comme il permettra aux personnes à la recherche d’un emploi de postuler pour telle ou telle offre, en fournissant son curriculum vitae (CV). De plus, tout demandeur d’emploi pourra s’inscrire à différentes formations dans le cadre d’un accompagnement spécifique ou tout simplement s’inscrire et ajouter son CV à la base de données du Cabinet.

L’entrée principale du siège du Cabinet à Libreville (Galeries d’Ambre). © D.R.

«Lorsqu’un candidat s’inscrit sur notre site, il est systématiquement rappelé par un de nos consultants qui s’entretiendra et fera le point avec lui, retravaillera sa lettre de motivation ainsi que son CV si nécessaire. Le consultant présentera ensuite le candidat à un de nos clients si nous avons des offres correspondantes ; nous aidons nos candidats à être le plus employable possible », a détaillé Ayanne JIOLLENT.

En gros, l’intérêt de www.altemploi5.com se résume aux quatre lignes de services offerts par le Cabinet avec, différents outils, techniques et services permettant d’accompagner les entreprises et les candidats. A l’instar de la rubrique «Conseils-Actus», régulièrement alimentée en informations permettant aux candidats de mieux de s’orienter dans le cadre de leurs recherches. « Comment travailler sa photo professionnelle ?» pour le candidat, ou « Comment définir le meilleur profil ?» pour les entreprises…sont autant de questions auxquelles répond cette rubrique.

Le site Internet met également en avant l’agenda du Cabinet ALTEMPLOI Gabon, notamment les formations au bénéfice des candidats. «Tous les vendredis par exemple, nous avons des formations pour les candidats à la recherche d’un emploi ou souhaitant changer d’emploi. Nous les formons sur : où, quand, comment et sur quels supports postuler en Afrique et, particulièrement au Gabon et à Libreville. Nous les formons sur l’attitude à avoir, les outils à présenter en entretien, les gages de garantie ou de rigueur à apporter dans le cadre d’une candidature différenciante», a expliqué le manager du Cabinet.

S’appuyant sur l’expérience de son Manager, ancienne de « THE ADECCO GROUP » (leader mondial des solutions en Ressources Humaines) le Cabinet présente une approche innovante de l’évaluation. Il est d’ailleurs le seul à proposer « l’Assessment center ». Il s’agit d’une journée de recrutement où des exercices sont imaginés afin de tester les candidats potentiels. «On leur fait passer des exercices de mise en situation pour permettre à notre client de recruter sur des illustrations concrètes de leurs compétentes», a indiqué Ayanne JIOLLENT.

Structuré autour de cinq employés à ce jour, ALTEMPLOI Gabon propose pas moins d’une quinzaine de postes par mois. Actuellement, son vivier compte plus de 20 000 candidats. Des chiffres encourageants pour une structure cumulant un peu plus de 12 mois d’activité.

Toutefois, le Cabinet ne compte pas s’asseoir sur ses lauriers, bien au contraire. A court terme, ALTEMPLOI Gabon recherche un profil dans le cadre d’un stage. «Plus on aura de collaborateurs, plus on sera à même d’accompagner de nouveaux partenaires en recherche du bon collaborateur», a souligné Ayanne JIOLLENT.

A long terme, «nous souhaitons être connu de tous les candidats et de tous les potentiels employeurs à Libreville et sur le Gabon. Mais aussi au-delà, notamment au sein des pays frontaliers du Gabon», a conclu le Manager ALTEMPLOI Gabon. Un dernier aspect dans lequel le site Internet du Cabinet joue un rôle déterminant.