La directrice de l’agence de marketing événementiel B to B Gabon a dévoilé le 26 mai dernier, les contours de la septième édition de son défilé-carnaval sur l’environnement prévu le 31 mai prochain.

Les écoliers du Gabon à la présentation des contours du défilé-carnaval sur la biodiversité. © Gabonreview

Les écoliers du Gabon à la présentation des contours du défilé-carnaval sur la biodiversité. © Gabonreview

 

Les directeurs d’écoles ainsi que les partenaires de la conservation (Ecofac-Rapac, Unesco, IUCN, Unesco, ANPN, la direction générale de l’environnement) ont été édifiés, le 26 mai courant, sur la septième édition du défilé-carnaval sur l’environnement.

Chorégraphie des écoliers sur le thème de la lutte contre le réchauffement climatique. © Gabonreview

Chorégraphie des écoliers sur le thème de la lutte contre le réchauffement climatique. © Gabonreview

Initié dans le cadre de la semaine de l’environnement, ce programme est un outil d’éducation et de sensibilisation sur les problématiques telles que la gestion des ordures ménagères, le gaspillage de l’eau et de l’électricité, la pollution des sols, des cours d’eau et des plages et le réchauffement climatique… «Les enfants sont les futurs dirigeants. Donc, il est important qu’ils aient dès le départ, des bons réflexes face à l’environnement. Nous pouvons susciter en eux des actes concrets qu’ils vont poser à leur niveau », a déclaré Elisabeth Ogoula Bellerose.

Selon elle, cette septième édition se veut plus participative à travers l’implication des élèves, responsables d’écoles et parents. «Les activités du défilé-carnaval font partie du programme annuel de notre école : s’ils n’avaient pas eu lieu cette année, ce sont nos parents qui auraient demandé des comptes à la direction. Ces différentes activités nous permettent d’apprendre beaucoup de choses sur l’environnement et de nous édifier également sur les métiers que nous pouvons faire plus tard afin de contribuer activement à la protection de notre planète», a confié, l’un des plus anciens participants.

Ce défilé-carnaval a déjà permis de sensibiliser plus de 15 000 enfants, d’une soixantaine d’écoles de la province de l’Estuaire sur les éco-gestes à pratiquer dans la vie de tous les jours.