Issus de 17 écoles primaires, des élèves ont célébré, le 31 mai dernier, la semaine de l’environnement à travers un défilé carnaval sur le thème «Recyclons pour sauver la planète».

Caravane scolaire de la biodiversité, le 31 mai 2016. © Gabonreview

Caravane scolaire de la biodiversité, le 31 mai 2016. © Gabonreview

 

Des moments forts de la caravane scolaire de la biodiversité, le 31 mai 2016. © Gabonreview

Des moments forts de la caravane scolaire de la biodiversité, le 31 mai 2016. © Gabonreview

Après près d’un mois de sensibilisation sur le thème du réchauffement climatique, les ambassadeurs de la protection de l’environnement se sont retrouvés le 31 mai dernier au pont de Gue-Gue. Objectif : défiler le long de la plage pour marquer leur attachement à la protection de la nature.

Déguisés en différentes espèces de faune et de flore ou vêtus de tenues traditionnelles, ces enfants ont exécuté des chants et des chorégraphies ayant trait à la préservation et à la protection de l’environnement. «L’environnement est très important, ça nous protège. Donc il faut l’entretenir et non le polluer. Il faut être écologique, c’est-à-dire qu’il ne faudrait pas tout gaspiller. Ce n’est pas parce que tu as fini de manger qu’il faudra tout jeter au sol», a conseillé un élève de l’école privée les Tsanguettes.

Durant les sept dernières années, ce défilé-carnaval a permis de sensibiliser plus de 15 000 enfants d’une soixantaine d’écoles sur les éco-gestes de la vie de tous les jours. Pour Manou Mbadinga, cette édition, qui a pris fin avec la remise de prix aux trois meilleurs œuvres réalisées sur la base d’objets recyclés, est celle de la maturité. «Il faut dire que sept ans après avoir fait le tour des écoles, nous nous rendons compte qu’il y a une maturité qui s’installe. Une maturité dans les sujets liés à l’environnement. Les enfants font beaucoup plus attention aux actes qu’ils posent chaque jour», a-t-il déclaré.