Le vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou, lance, ce lundi 26 février, une tournée nationale pour promouvoir la «vision» d’Ali Bongo, qui a annoncé plusieurs réformes pour cette année et tout au long de son second mandat.

Pierre-Claver Maganga Moussavou, entame ce 26 février une tournée nationale pour le compte d’Ali Bongo. © D.R.

 

Tel que décidé dans le cadre du dernier Conseil des ministres, Pierre-Claver Maganga Moussavou entame ce lundi 26 février une tournée à l’intérieur du pays. Le vice-président de la République (VPR) a été instruit par Ali Bongo d’aller «partager sa vision aux Gabonaises et aux Gabonais». Neuf jours durant, en commençant par Franceville, il aura pour mission de «relayer les messages et décisions portant sur différents aspects de la vie politique, économique et sociale de notre pays».

Son périple, prévu s’achever le vendredi 9 mars prochain à Libreville, intervient près de deux mois après l’annonce par le chef de l’Etat d’un certain nombre de mesures à la faveur de son adresse à la Nation. Le 31 décembre 2017, Ali Bongo avait, en effet, annoncé que «2018 sera une année capitale», avec la tenue des élections législatives à deux tours, dans un contexte d’augmentation du nombre de députés. Nul doute que le VPR appellera les populations à y adhérer massivement.

Cette année, et tout au long de son second mandat, Ali Bongo entend également faire de l’emploi son «absolue priorité». Pierre-Claver Maganga Moussavou a donc reçu pour mission de vulgariser les mesures présidentielles y relatives. Il s’agit notamment de la mesure d’exonération temporaire de cotisations sociales pour toute création nette d’emploi à compter du 1er janvier 2018, qui permettra de créer 10 000 emplois nouveaux par an ; de la dotation des écoles en matériel informatique ainsi que la rénovation de 789 d’entre elles à compter de mars prochain.

Le VPR entretiendra également les populations sur le bien-fondé de la mesure de gratuité des frais d’accouchement, le déploiement des cliniques mobiles et de 5 000 lampadaires solaires dans les zones reculées du pays ; tout comme il les exhortera à une meilleure gestion du Fonds d’initiative départementale (FID) créé par le président de la République.

La tournée de Pierre-Claver Maganga Moussavou se fera essentiellement dans les chefs-lieux des provinces. Toutefois, pour son escale dans l’Ogooué-Maritime, le jeudi 8 mars, il envisage une rencontre avec les populations de Gamba et de Port-Gentil.