La mercuriale des produits pétroliers applicable au 1er décembre provoquera certainement des grincements de dents chez les consommateurs, avec la hausse de prix plus ou moins prononcée sur l’essence et le gasoil.

© bioethanolcarburant.com

 

La commission nationale des prix des produits pétroliers a révélé aux consommateurs et distributeurs agréés, le 1er décembre, les prix de vente des produits pétroliers applicables pour le mois  en cours. Des barèmes qui ne devraient pas ravir les consommateurs, tant le prix de l’essence et du gasoil a encore augmenté.

S’agissant de l’essence, en effet, le prix réseau (stations-service) a été fixé à 605 francs CFA le litre. Soit une hausse de 15 francs par rapport à la mercuriale d’octobre, où le prix réseau du litre d’essence était de 590 francs. Concernant le prix du litre d’essence hors réseau (industriels), celui-ci a été arrêté à 635 francs. Là aussi, ce produit a enregistré une hausse de l’ordre de 40 francs. En octobre, en effet, le prix du litre d’essence hors réseaux était de 595 francs.

Cette tendance haussière est également observable au niveau du gasoil, où le prix réseau a augmenté de 20 francs CFA. Il est désormais à 540 francs CFA le litre, alors que le tarif était 520 francs en octobre. Même tendance au niveau du prix hors réseau de ce produit, le litre a augmenté de 35 francs. Il est de 570 francs en décembre, contre 535 francs en octobre.

Entre octobre et décembre, les tarifs sont cependant restés inchangés pour le gaz butane, le pétrole lampant et le pétrole industriel. Le prix du premier est de 5450 par bouteille de 12,5 kilogrammes. Le prix du deuxième produit est toujours de 275 francs le litre. Il a en est de même pour le tarif du dernier qui reste inchangé à 375 francs le litre.