La filiale locale de la firme norvégienne BW Offshore a lancé le 16 septembre 2018, le démarrage de la production pétrolière dans le champ offshore Tortue, via son navire Floating, Production, Storage and Offloading (FPSO), le BW Adolo.

BW Offshore a lancé le démarrage de la production pétrolière dans le champ offshore Tortue. © D.R.

 

BW Energy Gabon a démarré le 16 septembre dernier, sa première production offshore sur le champ tortue, 18 mois après l’investissement initial dans la licence de Dussafu au large du Gabon.

«Nous avons obtenu la première huile de la licence Dussafu dans les limites du budget et du calendrier», a déclaré le PDG de BW Offshore, Carl K. Arnet, affirmant que «l’exécution du projet Dussafu confirme l’attractivité de notre modèle en combinant des ressources éprouvées, une organisation ingénieuse et l’accès à des actifs de production pour atteindre un délai de production de pétrole court».

Selon la compagnie pétrolière, cet exploit a été réalisé en toute sécurité sans nuire aux personnes ou à l’environnement, grâce au navire Floating, Production, Storage and Offloading, le BW Adolo, au Gabon depuis le 22 août dernier.

«Notre première priorité est maintenant de terminer les activités de démarrage et de stabiliser la production sur BW Adolo. Nous allons parallèlement travailler à la décision finale d’investissement de Tortue Phase 2, qui débloquera des volumes de production supplémentaires et poursuivra le programme d’évaluation annoncé récemment avec la découverte de la Ruche Nord Est, ainsi que pour la confirmation des ressources supplémentaires et renforcer la commercialisation de la licence Dussafu» a conclu Carl K. Arnet.

La production se fera à partir de cinq découvertes prouvées sur la licence, sur lesquelles est installé le FPSO. L’opérateur BW Energy Gabon détient une participation de 91,667 % sur le champ Tortue, tandis que son partenaire dans le projet, Panoro Energy, détient 8,33 % des parts. Le plan de développement de ce champ a été approuvé par les autorités gabonaises en janvier dernier.