L’ambassade du Japon au Gabon vient d’annoncer l’ouverture des candidatures pour la troisième édition pour le Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique. Les lauréats de cette édition recevront leurs récompenses en Août 2019, à Yokama, au Japon, à l’occasion du Ticad7.

Une lauréate du Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique (archive). © D.R.

 

Le dépôt des candidatures pour la troisième édition du Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique débute le 8 août 2018. L’annonce a été faite par l’ambassade du Japon au Gabon, dans un communiqué daté du 2 août.

Crée en 2006 par le Japon dans le cadre de sa coopération avec les pays africains, le Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique est décerné tous les six ans. Il récompense les personnes ayant accompli des réalisations remarquables dans les domaines de la recherche médicale ou des services médicaux, afin d’améliorer la santé publique et lutter contre les maladies infectieuses en Afrique et dans le monde.

Chaque lauréat recevra une récompense de 100 millions de dollars, soit près de 565 millions de francs CFA. Le prix sera remis aux lauréats lors de la septième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7), prévue du 28 au 30 août 2019.

Les lauréats de la 3e édition succèderont à Peter Piot, directeur de l’école d’hygiène et de médecine tropicales de Londres et à Alex G. Coutinho, directeur général de l’institut des maladies infectieuses à l’université Makerere(Ouganda).

Vainqueurs de la deuxième édition tenue en 2013, ces deux personnalités avaient été récompensées pour leurs travaux remarquables sur la lutte contre les maladies endémiques et le VIH sida en Afrique.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga