Le siège du Rassemblement héritage et modernité (RHM) de Port-Gentil a été saccagé le 18 septembre 2018 par des inconnus.

État des lieux du siège de RHM Port-Gentil après le passage des vandales. © D.R

 

État des lieux du siège de RHM Port-Gentil après le passage des vandales. © D.R

Des personnes non identifiées ont fait irruption ce 18 septembre au siège du Rassemblement héritage et modernité (RHM) de Port-Gentil, dans le deuxième arrondissement de la commune de ville pétrolière. Tout a été saccagé, les «assaillants» ont par ailleurs proféré des menaces de mort, à travers des graffitis sur les murs.

Joint au téléphone, le coordonnateur du RHM pour le 4e arrondissement de Port-Gentil, Kevin Moukadi, ne sait pas si cet incident s’est déroulé dans la nuit ou tôt ce matin. C’est le coordonnateur provincial du parti, Yves Boungas Issani, qui a découvert, vers midi, la casse du siège. «En se rendant au siège prendre quelques documents, le coordonnateur provinciale, Yves Bouangas Issani, a trouvé la fenêtre arrière d’une des pièces du siège ouverte et la porte arrière cassée. Tout est sens dessus dessous, les documents éparpillés au sol. Ils ont proféré des menaces de mort sur le mur», a-t-il confié à Gabonreview.

Kevin Moukadi soupçonne ses anciens compagnons du parti et assure avoir porté plainte contre X.