Le 18 octobre prochain, sera lancée sur toute l’étendue du territoire national une campagne de vaccination contre la poliomyélite, qui visera les enfants âgés de moins de 5 ans. 

La campagne de vaccination contre la polio aura lieu du 18 au 21 octobre 2017. © OMS

 

Un rapport de la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite a sous-évalué, en septembre dernier, les efforts consentis par l’Etat gabonais dans la lutte contre la poliomyélite. Cette structure de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que 130 000 enfants n’ont pas bénéficié de vaccin jusqu’à ce jour. Il n’en fallait pas plus pour que le ministère de la Santé annonce pour le mercredi 18 octobre prochain le lancement d’une campagne nationale de vaccination.

Destinée aux enfants âgés de 0 à 5 ans, cette campagne se déroulera sur toute l’étendue du territoire national, indique le gouvernement, tout en précisant que les agents retenus pour cette opération feront du porte-à-porte. Ce qui devrait permettre une meilleure couverture.

Selon le service national de l’Education sanitaire, cette campagne nationale préventive qui vise également à «immuniser une fois de plus» les enfants ayant été vaccinés au cours de la précédente opération, comporte un enjeu majeur : la certification de l’OMS, qui permettra de déclarer le Gabon libéré de la poliomyélite. Les autorités gabonaises espèrent y parvenir avant la fin de l’année 2017.

A la suite de cette campagne prévue s’achever le samedi 21 octobre prochain, une mission de certification de l’éradication de la poliomyélite devrait venir constater sur place l’efficacité de l’opération. Le verdict de l’OMS tombera au terme des  travaux de cette mission.