Du 12 au 13 octobre, plusieurs manageurs environnementaux ont suivi, à Libreville, une formation sur la norme ISO 14001 : 2015, dans le cadre du Programme infrastructure qualité de l’Afrique centrale (Piqac).

Des participants à la formation, le 12 octobre 2017, à Libreville. © Piqac-Gabon

 

Plusieurs experts du management environnemental ont suivi du 12 au 13 octobre à Libreville une formation sur la norme ISO 14001 : 2015. Celle-ci, organisée dans le cadre du Piqac et à la suite d’autres pays de la sous-région (Tchad, Cameroun), visait à permettre aux participants de «connaître et savoir interpréter les exigences» de cette norme, d’identifier les moyens concrets devant leur permettre de mieux réagir dans le cadre de leurs activités et d’«acquérir les outils et indicateurs de mesure pour réussir une certification ISO 14001».

D’après les formateurs, la norme ISO 14001 fournit un cadre aux organismes pour mettre en place un système de management environnemental. Elle spécifie les exigences qu’un organisme doit respecter pour mieux gérer l’impact de ses activités sur l’environnement et démontrer l’efficacité de sa gestion environnementale et la prévention de la pollution.

Cette norme peut être utilisée par tout organisme qui souhaite gérer ses responsabilités environnementales de manière systématique, quels que soient sa taille, son type, sa nature et ses activités.

Son principe repose sur le processus d’amélioration continue de la roue de Deming, pour assurer à l’organisme de maîtriser les impacts environnementaux de son activité. Elle engage l’organisme dans une démarche de progrès continu de ses performances environnementales et lui permet de rester conforme à la réglementation environnementale.

La mise en place d’un système de management environnemental conforme à la norme ISO 14001 vise deux objectifs : disposer d’un cadre normalisé et éprouvé pour développer une stratégie de management environnemental viable et efficace, et obtenir une reconnaissance internationale de la démarche et des efforts consentis dans le respect de l’environnement et la prévention de la pollution, via la certification.