Retenu par Dortmund (D1 allemande), l’attaquant gabonais ne quittera par le club allemand cet été. «Je reste ici. Et j’en suis très heureux», a confié Pierre-Emerick Aubameyang au quotidien allemand Die Welt, le 6 août.

L’international gabonais ne quittera pas Dortmund cet été. © a.espncdn.com

 

Très courtisé sur le marché des transferts, Pierre-Emerick Aubameyang a définitivement scellé son avenir en club. Dans un entretien accordé au quotidien allemand Die Welt, l’international gabonais a été formel : «Je reste à Dortmund», a-t-il déclaré. Une sortie qui devrait ainsi rassurer dirigeants et supporters du club allemand.

En effet, plusieurs écuries s’étaient positionnées sur le joueur dont la clause libératoire est estimée à 65 millions d’euros (plus de 42 milliards de francs CFA). Il s’agit notamment du PSG (D1 française), du Milan AC (D1 italienne) ou encore Manchester City (D1 anglaise). Le Gabonais avait même la cote en Chine, où il était courtisé par Tianjin Quanjian (D1 chinoise), comme il l’a lui-même confirmé.

«Oui, j’ai eu une offre en provenance de Chine. Mais je crois que les infrastructures là-bas ne sont pas aussi professionnelles qu’en Europe. SI j’ai été tenté de rejoindre la Chine ? Oui, c’est normal, il y a énormément d’argent à la clé», a déclaré Pierre-Emerick Aubameyang. «Je sais que les gens disent que je ne peux pas aller en Chine, que ce serait faire un pas en arrière, mais je pense que j’ai reçu une offre qui ferait réfléchir n’importe qui», a-t-il ajouté.

En effet, le club chinois avait proposé au Gabonais un salaire annuel de 20 millions d’euros (plus de 13 milliards de francs CFA). «C’est vrai que j’ai parlé avec le Borussia avant d’aller en vacances. Je leur ai dit ce que je pensais et que c’était possible que je veuille essayer quelque chose de différent. Il y a eu des conversations avec Michael Zorc et Hans-Joachim Watzke (respectivement directeur sportif et président de Dortmund, ndlr)», a affirmé l’attaquant gabonais.

Si les offres des clubs étaient notamment caractérisées par un salaire alléchant, il semblerait cependant qu’aucun n’était disposé à débourser les 65 millions d’euros exigés par Dortmund. «De tous les clubs qui me voulaient, aucun ne pouvait payer le transfert. Donc je reste ici. Et j’en suis très heureux. A Dortmund je me sens comme à la maison», a conclu Pierre-Emerick Aubameyang. C’est donc la fin du feuilleton de l’été en Allemagne.

La volonté de Dortmund de conserver l’attaquant a surtout été motivée par son efficacité devant le but. Meilleur buteur du championnat la saison écoulée, le Gabonais a y inscrit la bagatelle de 31 buts. Et 40 buts toutes compétitions confondues. Cette saison a tout aussi bien démarré en Supercoupe d’Allemagne, avec un but de l’avant-centre face au Bayern Munich (D1 allemande), le week-end dernier, malgré la défaite aux tirs au but (2-2, 4 tab 5).