Le Groupe Gabon Télévisions et Radio Gabon, en partenariat avec le ministère de la Culture, organisent le week-end prochain à Libreville un concert en hommage au chanteur Pierre Claver Zeng Ebome…seuls quelques privilégiés y auront accès.

Pierre Claver Zeng Ebome, décédé en mai 2010, recevra un hommage des artistes gabonais le week-end prochain à Angondjé. © D.R.

 

Près de huit ans après son décès, Pierre Claver Zeng Ebome s’apprête à recevoir un hommage de la part de plusieurs artistes gabonais. Pour l’occasion, un concert est prévu samedi 10 mars prochain sous le chapiteau du stade d’Angondjé. L’initiative du Groupe Gabon Télévisions et Radio Gabon, en partenariat avec le ministère de la Culture, est plutôt minimaliste, d’autant que l’accès à ce concert ne sera réservé qu’à une poignée de privilégiés invité par les organisateurs, qui disent être confrontés à des difficultés financières pour pouvoir organiser un concert populaire comme cela aurait dû se faire.

Invité au journal télévisé de Gabon 1ère, lundi 5 mars, Arcad Mbanagoye a précisé que l’accès à ce concert pour le moins confidentiel se fera sur carte d’invitation. Toutefois, se voulant généreux, le DGA2 du Groupe Gabon Télévisions a annoncé qu’à partir de ce mardi 6 mars, trois émissions diffusées sur la première chaîne publique (La matinale, L’entre deux et Le grand Mbandja) permettront à quelques téléspectateurs de gagner des places.

Le concert en hommage à Pierre Claver Zeng Ebome fait suite à l’hommage plutôt raté à Pierre Claver Akendengue, organisé par le même groupe. Pour Arcad Mbanangoye, il s’agissait d’un «test», qui les avait contraint à n’organiser que quelques plateaux sur Radio Gabon et Gabon 1ère. Or, pour ce deuxième essai, les organisateurs assurent avoir vu « un peu plus grand».

«C’est un hommage un peu particulier pendant lequel pas mal d’artistes gabonais, vont reprendre, chacun un des titres phares de Pierre Claver Zeng. Il y aura des duos, des trios, et même des surprises», a annoncé le DGA2 du Groupe Gabon Télévisions, précisant qu’ils attendent 300 à 400 personnes «au minimum» pour cet évènement.