A l’arrêt depuis juillet 2016, le puits opéré par la société pétrolière Vaalco vient de reprendre ses activités avec, en prime, une production de 2700 barils par jour contre 2400 avant sa restauration.

© D.R

 

Bonne nouvelle pour le secteur pétrolier avec la reprise annoncée des activités sur le puits pétrolier Avouma 2-H. En effet, ce puits opéré par la société américaine Vaalco, était à l’arrêt depuis juillet 2016, en raison d’une défaillance des pompes électriques submersibles.

«Nous sommes heureux d’avoir restauré la production du puits Avouna 2-H (…) Ceci dénote de notre capacité à mener des interventions à succès avec une unité de remontage hydraulique», s’est réjouie la directrice générale de Vaalco, relayée par agenceecofin.com. En effet, a rappelé Cary Bounds : «Une unité de remontage hydraulique avait été immédiatement mobilisé pour corriger ces défaillances».

Présentement, le puits Avouna 2-H produit quotidiennement 2700 barils de pétrole brut, contre 2400 barils avant sa fermeture. Ajoutée à celle de ses deux autres puits offshores, cette production porte les performances de la société américaine à 4600 barils par jour au Gabon. «Nous sommes heureux de commencer 2017 avec une combinaison attrayante de forts volumes de production et de prix du pétrole plus élevés», a déclaré Cary Bounds.

Selon Vaalco, l’opération de restauration a été effectuée de façon sûre et efficace, sans menace sur l’environnement. Par ailleurs, l’inspection détaillée des composants des pompes submersibles électriques (ESP) se poursuit et les causes des défaillances devraient être déterminées au cours du premier trimestre 2017. «La surveillance des procédures d’optimisation de l’exploitation et de la production se poursuit sur le puits restauré», a annoncé la société américaine.