En rachetant les parts de Panoro Energy, la société spécialisée dans le conseil énergétique a porté ses intérêts à 91,67% sur le permis offshore Dussafu.

© burnswhiteenergy

 

Après Harvest Natural Resources, la compagnie norvégienne Panoro Energy vient d’annoncer la cession à BW Energy Gabon, de 25% de ses intérêts sur le permis offshore Dussafu. Selon l’accord y relatif signé entre les deux parties, ce pourcentage d’intérêt équivaut à un montant de 12 millions de dollars, (plus de 7,5 milliards de francs CFA), que devra verser BW Energy Gabon au groupe norvégien.

Etant donné que Panoro Energy détenait 33,33% des parts sur le permis, il conservera, une fois l’opération finalisée, 8,33% dans le contrat de partage de production. Selon le PDG de Panoro Energy, la transaction sera bouclée au premier trimestre de l’année prochaine. «Je suis ravi de ce nouveau partenariat salutaire pour l’équilibre de l’entreprise», s’est réjoui John Hamilton.

Le directeur général de BW Offshore, quant à lui, a réitéré l’engagement phare de BW Energy : démarrer, dans les délais prévus, la production sur le champ. «Nous sommes très heureux de rejoindre Panoro sur Dussafu, et nous sommes impatients de travailler avec eux et le gouvernement du Gabon pour développer le plein potentiel de Dussafu», a déclaré Carl Arnet.

Désormais, la société spécialisée dans le conseil énergétique détient 91,67% du permis Dussafu, après avoir racheté les parts de Harvest Natural Resources pour 32 millions de dollars (plus de 20 milliards de francs CFA). Pour rappel, le total des dépenses en immobilisations brutes pour atteindre le premier baril de pétrole, en 2018, sur ce permis, est d’environ 150 millions de dollars (plus de 94 milliards de francs CFA).