Le ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou a reçu, le 6 août dernier, de la Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques (Cebevirha), 2000 kits de diagnostic belisa pour la surveillance sérologique de la peste des petits ruminants (PPR).

Réception des kits de diagnostics belisa pour la surveillance sérologique de la peste des petits ruminants (PPR). © Ministère de l’Agriculture

 

© Ministère de l’Agriculture

Faisant partie des pays touché par la peste des petits ruminants (PPR), et engagé dans la lutte contre cette maladie ravageuse, avec des taux de mortalité du bétail pouvant aller jusqu’à 80 % du cheptel, le Gabon a reçu 2000 kits de diagnostic belisa pour la surveillance sérologique de la PPR.

Fournis par la Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques(Cebevirha), ces kits font partie des éléments du programme mondial d’éradication et de contrôle de la PPR, implémenté au Gabon par la Cebevirha, avec le concours de la FAO. Elle vise également à faciliter le développement durable et équilibré des secteurs de l’élevage, des industries animales, de la pêche de l’aquaculture. «Ces kits permettront de détecter la présence de l’agent responsable de cette maladie à travers le territoire national, de le cartographier et de mener une veille sanitaire», assure le ministre de l’Agriculture.

Les maladies telles que la PPR représentent un frein au développement agricole du Gabon, estiment les autorités qui ambitionnent de réduire les importations par la structuration de toutes les filières du secteur élevage (caprines, ovines, porcines, avicoles, etc.).

La peste des petits ruminants (PPR) est une maladie virale extrêmement contagieuse affectant les ovins et les caprins. L’aire de répartition de la PPR s’étend à toute l’Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient, et à la péninsule indienne.