16 pirogues ont été arraisonnées le 14 septembre 2017, dans la réserve de Wonga Wongué, à une centaine de kilomètres au sud de Libreville. Elles péchaient dans cette aire protégée interdite à la pêche.

Les pêcheurs en situation irrégulière interpellés par les élements de l’Agence nationale des parcs nationaux. © ANPN

 

Les éléments de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) ont intercepté, le 14 septembre, 8 pirogues en activité de pêche illicite à moins de 5 km de la cote de la réserve de Wonga Wongué. Pourtant, la patrouille aérienne avait repéré 16 pirogues au large des côtes de cette réserve. Le temps que les éco gardes arrivent sur site, certaines pirogues ont pu s’échapper.

Selon l’ANPN, au terme de l’opération, 8 pirogues ont été arraisonnées et parquées à la rivière l’Awagner. D’autres pirogues, dont une Sagapa 33 OW.319/12, ont pris la fuite. 6 capots et 8 filets de plus 3 km ont été saisi par les agents patrouilleurs pour pratique de pêche en zone interdite avec des filets non règlementaires, par 6 individus en situation irrégulière (absence de carte de séjour).

La réserve présidentielle de Wonga Wongué, étendue sur 500 hectares au sud de Libreville, abrite une biodiversité exceptionnelle : éléphants, buffles, chimpanzés, etc.