L’homme d’affaires américain, cofondateur du Microsoft, Paul Gardner Allen va débourser 40 millions de dollars, soit 22 milliards de francs CFA pour financer le projet SkyLight, expérimenté actuellement au Gabon et en Italie, destiné à la lutte contre la pêche illégale.

Image illustrative d’une vente de produits halieutiques. © Afriqueprogress.com

 

Dans les prochains mois, le Gabon sera doté d’un système de surveillance des océans performant, destiné à la lutte contre la pêche illégale, grâce au projet dénommé SkyLight mis en place par Paul Gardner Allen.

Ce projet, rapporte Bloomberg, est financé à hauteur de 40 millions de dollars, soit 22 milliards de francs CFA déboursés par l’homme d’affaires américain, Paul Gardner Allen. Censé être opérationnel au début de l’année 2018, SkyLight est actuellement en test au Gabon et à Palau, l’une des communes de la province de Sassari en Italie.

Mise en place depuis plus d’un an, le projet SkyLight consiste à collecter des données à partir d’images satellitaires, d’enregistrements d’expédition et d’informations recueillies par des responsables des dockers. Les images permettent, après analyse, de localiser avec précision les navires opérant la pêche illégale.

Bien que n’étant pas encore opérationnel, le projet est salué par le responsable des affaires gouvernementales pour la société Allen. Pour Dave Stewart, «SkyLight contribuera à éradiquer efficacement le phénomène de pêche illégale. D’autant qu’il dotera les pays d’un système d’informations et  des technologies de pointe dont ils ne disposaient pas», a-t-il  déclaré.

Né le 21 janvier 1953 aux Etas Unis, Paul Gardner Allen est un informaticien, chef d’entreprise, homme d’affaires et mécène américain. Il est cofondateur en 1975 avec Bill Gates de la société Microsoft. Actionnaire de plusieurs sociétés dans les domaines de la haute technologie, de la recherche, des médias et des sports, Paul Gardner Allen est considéré depuis 2011 comme le 57e homme le plus riche au monde, avec une fortune personnelle de 13 milliards de dollars, soit 7269 milliards de francs CFA.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga