Le Parti démocratique gabonais (PDG) lance ce vendredi 9 mars à Libreville, les festivités liées à la célébration de son cinquantenaire pour lequel des activités sont également prévues à l’intérieur du pays.

Le PDG fête ses 50 ans à partir du 9 mars 2018 à Libreville. © D.R.

 

Créé le 12 mars 1968, le PDG fête ses 50 ans cette année. Le parti d’Ali Bongo entend marquer le coup, au point d’avancer les festivités de trois jours. Le secrétariat exécutif les annonce pour le 9 mars au Lycée Paul Indjendjet Gondjout, ancien site du Lycée technique Omar Bongo. Ce lieu n’a pas été choisi par hasard, selon le porte-parole du parti : c’est là que du 31 août au 3 septembre 1970, la formation politique au pouvoir depuis lors avait tenu son premier congrès ordinaire. Pour l’occasion, les PDGistes, Ali Bongo en tête, prévoient de visiter la salle dans laquelle s’étaient tenues ces assises 48 ans plus tôt.

«Cette activité marquera le retour aux racines et le rappel de la valeur cohésion qui guide le parti démocratique gabonais depuis 1970. Cette visite doit susciter une réflexion profonde aux nouveaux responsables du parti en vue des législatives à venir», a déclaré Stéphane Iloko, précisant qu’au cours de cette visite, l’ancien proviseur de l’époque, François Owono Nguema, fera un exposé de 20 minutes sur les grandes lignes des toutes premières assises du PDG dans l’établissement dont il avait la charge.

Dans le cadre de cet anniversaire, «exceptionnellement, les activités auront lieu le 9 mars à Libreville, et se poursuivront les 17 et 18 mars à l’intérieur du pays», a annoncé le secrétariat exécutif, non sans enjoindre à l’avance les cadres du parti à célébrer avec la base, tout en lui rapportant ce qui se fera ce 9 mars à Libreville.