La Fédération gabonaise de football (Fégafoot) et le nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon, Daniel Cousin, ont eu une séance de travail le 24 septembre 2018 avec le ministre en charge des sports, Alain-Claude Billie-By-Nzé. Objectif : fixer le cap et éviter de nouveaux malentendus.

Le ministre des Sports, Alain-Claude Billie-By-Nzé, Daniel Cousin (Droite) et le 2e Vice-président de la Fédération gabonaise de football, Ngwa Emane (Gauche), le 24 septembre 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Après l’épisode de la nomination de Pierre François Aubame Yaya et la polémique déclenchée par son fils, Pierre Emerick Aubameyang, l’heure est à l’apaisement. La Fégafoot, le sélectionneur et le ministre de tutelle balisent le chemin.

«Nous avons travaillé jusqu’à présent avec la Fédération pour le choix du nouveau sélectionneur. S’il y a eu un léger couac dans la communication, cela se gère. Il n’y a pas péril en la demeure», a déclaré le ministre des Sports.

© Gabonreview

En vue d’éviter d’autres «malentendus» et de parer au plus presser en mettant en place le staff technique des Panthères, la Fédération et Daniel Cousin ont échangé, à huis clos, avec le ministre des Sports. «Nous avons, à nouveau travaillé de concert pour confirmer le choix de Daniel Cousin à qui nous confions la sélection nationale pour l’encadrement technique, sous l’accompagnement de la Fégafoot et avec le soutien du ministère», a déclaré Alain-Claude Billie-By-Nzé.

Pour le membre du gouvernement, les choses sont dans l’ordre et il ne reste plus qu’à Daniel Cousin de prendre l’équipe en charge et d’assumer toutes ses responsabilités. Quant à la Fégafoot, elle devra réunir tous les moyens techniques pour permettre au sélectionneur de réussir sa mission.

Daniel Cousin, lui, s’est dit pressé de vouloir entamer le travail. Il sait que cela ne sera pas facile. Mais, il compte sur son passé dans cette équipe et son relationnel, entre autres, pour mener le Gabon au Cameroun pour le Coupe d’Afrique (Can) des nations 2019.