Le complexe agro industriel du Gabon (CAIG) a organisé le 25 juillet à Owendo, un séminaire de formation à l’endroit des boulangers de Libreville et Owendo.

Les boulangers lors l’étape du pétrissage de la farine dans un laboratoire avant à la fabrication de la baguette de pain, le 25 juillet 2018. © Gabonreview

 

Plusieurs pétrisseurs et responsables de boulangeries de Libreville et Owendo ont bénéficié d’une formation en panification, à l’occasion d’un séminaire organisé par le complexe agro industriel du Gabon (CAIG), le 25 juillet à Owendo.

Conçue avec le concours des experts de l’entreprise AIT Ingrédients, filiale du groupe français Soufflet, la formation vise trois objectifs principaux, selon Florentin Takougoum, responsable atelier à CAIG. Il s’agit de «se rapprocher de la clientèle, la rassurer sur la qualité des la farine Toto produite au Gabon, mais aussi nouer un partenariat avec les différentes boulangeries et pâtisseries en vue de leur apporter l’expertise dans la fabrication de leurs produits».

© Gabonreview

Animée par Olivier Djomba Datchoua et Emelie Lilas, responsables laboratoire boulangerie, cette formation a permis aux participants de cerner les spécificités de trois types de farine fabriqués par le CAIG : la farine boulangère Toto, la farine pâtissière blanche et la farine biscuitière. Les animateurs ont insisté sur la mouture du blé : la composition du grain de blé, ses qualités, les étapes de la mouture (la réception, le stockage, le nettoyage et le conditionnement). Ils ont également passé en revue les différentes étapes de la fabrication du pain.

Plusieurs participants ont apprécié la qualité de ces échanges et surtout la pertinence de certains enseignements qui ne manqueront pas de les aider, notamment dans le choix de la farine ou la fabrication du pain.

«Nous sortons de là, enrichis de nouveaux mécanismes de fabrication de pain. L’expérience était enrichissante, nous pensons mettre ce que nous avons appris à profit», a déclaré Saturnin Ngolali, chef boulanger à la boulangerie Escale de Nzeng-Ayong.

Ce séminaire a également permis de mettre en relief les différents types de contrôles minutieux effectués par le CAIG pour s’assurer que sa farine réponde aux normes internationales.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga