Olam Palm Gabon a récemment reçue la certification RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil)  pour sa plantation de palmes d’Awala près de Kango. Ce qui augmente de 30% la surface de palmeraies certifiées durables en Afrique.

Ali Bongo Ondimba et des membres de l’ancien gouvernement posant avec la première récolte de la plantation d’Awala. © D.R.

Ali Bongo Ondimba et des membres de l’ancien gouvernement posant avec la première récolte de la plantation d’Awala. © D.R.

 

Olam Palm Gabon vient de rejoindre le cercle restreint des entreprises certifiées RSPO, dans le secteur de la production d’huile de palme. C’est l’un des grands projets d’Olam palm Gabon qui reçoit cette distinction.  Il s’agit de nouvelles plantations et  son usine de transformation d’huile de palme près de Kango. Le développement de cette plantation de palmiers par Olam, en joint-venture avec l’Etat gabonais, a commencé en 2011.

Cette plantation de 6.700 hectares (ha) se situe sur une concession de 20.000 ha, dont le reste est géré par Olam pour la conservation de la biodiversité et le carbone forestier, et la protection des captages d’eau, dans le respect des exigences de la RSPO. Cette certification a permis à l’Afrique une augmentation de 30% la surface de palmeraies certifiées durables.

La plantation d’Awala est l’une des deux palmeraies développées au Gabon par Olam pour un investissement total de 291 milliards de francs CFA, la seconde étant à Mouila (30 111 ha).

Olam a commencé ses opérations au Gabon en 1999 et développe actuellement sept projets industriels et agro-industriels dans un certain nombre de joint-ventures avec l’Etat Gabonais. Olam avait choisi d’investir au Gabon en raison de sa stabilité politique, le potentiel logistique, et son climat favorable. Il est à noter que seuls 17% des plantations de palmiers à huile sont certifiées durables dans le monde.