Le géant singapourien de l’agro-industrie Olam international a annoncé le 13 août 2018, avoir enregistré un bénéfice net de 93,9 millions de dollars singapouriens au deuxième trimestre 2018, soit une baisse de 36,4% par rapport à la même période de l’année précédente.

Les bénéfices d’Olam international ont chuté de 36,4% pour s’établir à 93,91 millions de dollars au deuxième trimestre 2018. © D.R.

 

Le négociant en produits de base, Olam International, n’a pas réussi à maintenir le rythme de croissance positif entamé au premier trimestre. Les bénéfices de la société ont chuté de 36,4% pour s’établir à 93,91 millions de dollars au deuxième trimestre, en raison des faibles ventes du segment café, arachides et huiles alimentaires.

«En excluant les éléments exceptionnels, le bénéfice de base a diminué de 40,6% à 91,4 millions de dollars singapouriens», indique le groupe, tout de même satisfait de la progression des recettes à 13,9% pour atteindre 7,4 milliards de dollars singapouriens, soutenues par une augmentation de 48,3% du volume des ventes, menée par le segment des aliments de base et des aliments emballés.

«Notre performance a été satisfaisante dans l’ensemble de l’activité, et doit être comparée à la performance particulièrement forte de la même période de l’année dernière. Nos résultats du deuxième trimestre ont été affectés par la poursuite de la baisse du café, les conditions météorologiques sans précédent dans la culture de l’arachide en Argentine et la diminution de la contribution des huiles alimentaires», a déclaré le directeur d’exploitation du groupe Olam Shekhar.

Dans ses résultats trimestriels, le groupe singapourien relève aussi la diminution des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissements (Ebitda) de 17,6% pour atteindre 307,9 millions de dollars singapouriens. De même, le bénéfice après impôts et intérêts minoritaires d’Olam a diminué de 13,6% pour atteindre 252 millions de dollars au premier semestre.

«Nous prévoyons des perspectives plus solides pour notre activité pour le reste de l’année. Nos investissements dans l’amélioration de l’excellence opérationnelle ; dans ce cadre, l’accent est mis sur la trésorerie, les coûts et le capital. Le lancement d’AtSource et les initiatives de numérisation ont bien progressé et renforceront nos activités futures», a déclaré le co-fondateur et PDG d’Olam, Sunny Verghese.