Intéressé par le projet de construction du nouvel aéroport de Libreville, le Président du conseil d’administration (PCA) du Groupe Gurbag s’est entretenu avec le vice-président de la République, le 10 avril à Libreville. Les deux parties ont évoqué la faisabilité du projet de construction de cette infrastructure d’envergure.

© radio-canada.ca

 

Le vice-président reçu en audience, le 10 avril à Libreville, le Président du conseil d’administration (PCA) du Groupe Gurbag, intéressé par le projet de construction du nouvel aéroport de Libreville. «Nous sommes venus discuter du projet du nouvel aéroport de Libreville pour lequel nous nous proposons d’apporter un financement. Nous avons échangé avec le vice-président sur les modalités de ce financement, les capacités techniques d’un tel aéroport et la manière d’aborder le processus pour la réalisation du projet», a déclaré Hilal Bangiban.

«Nous sommes extrêmement confiants car le vice-président de la République a eu une oreille attentive et avisée. Nous attendons l’évolution de ce projet et espérons pouvoir le concrétiser», a souhaité le PCA du groupe turc. Avec sa solide surface financière et sa forte croissance, le Groupe Gurbag est l’une des sociétés leaders du marché de la construction en Turquie. Fort de six sociétés, le groupe compte à son actif plusieurs projets menés. Une expertise que le groupe turc a fait valoir pour espérer décrocher le marché de construction du nouvel aéroport de Libreville.

«Le Groupe Gurbag est l’une des 200 plus grandes entreprises mondiales. Elle a une expérience dans tous les domaines du bâtiment. Nous sommes un groupe international fort d’une vingtaine d’années d’expérience dans tous les domaines de la construction. En particulier, dans la construction de bâtiments d’exception comme les gratte-ciels, les aéroports… tous les domaines biens particuliers, spécifiques, requérant une grande technicité», a conclu Hilal Bangiban. Le projet du nouvel aéroport de Libreville a été officiellement annoncé en juin en juin 2010.