Sept jours durant, la Maison d’Alice a organisé des activités dans le cadre de la célébration de la fête de la nativité. L’initiative visait notamment à offrir un moment chaleureux, familial et convivial aux pensionnaires.

Des enfants atteints de cancer posant avec le cadeau. © Gabonreview

 

Projet phare de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), la Maison d’Alice, dans la commune d’Akanda, n’est pas restée en marge de la fièvre de la fête de la nativité. Du 21 au 25 décembre, en effet, la structure d’accueil des malades atteints de cancer durant leur traitement, a organisé une série d’activités visant à célébrer cette fête chrétienne : «Noël à la Maison d’Alice».

En gros, il s’agissait d’offrir un moment chaleureux, familial et convivial aux pensionnaires de la Maison d’Alice. Leur manifester un élan de solidarité. Le tout, en vue d’améliorer leur bien-être et rendre plus supportable les traitements (chimiothérapie). Parmi les activités initiées à cette occasion, une sensibilisation sur le thème «Comment vivre avec le cancer», un atelier esthétique, une animation pour les enfants de la Maison d’Alice, de l’Institut de cancérologie de Libreville (ICL) et de la Pédiatrie du Centre hospitalier universitaire d’Angondjé (CHA).

Quelques activités initiées pendant le «Noël à la Maison d’Alice». © Gabonreview

Selon les organisateurs de l’évènement, la Maison d’Alice a permis à ses patientes de «porter un autre regard sur elles-mêmes et sur leur féminité, en leur proposant une séance de relooking par le maquillage. Les patientes ont ensuite offert une prestation musicale, aux enfants de l’Institut de cancérologie de Libreville (ICL). Une véritable chorale, dont les paroles des chansons ont été écrites par les patientes elles mêmes».

Une messe était également au programme. «Lorsqu’on apprend que l’on a un cancer, vient le temps de la réflexion et du questionnement lié à la vie, et au sacré (…) Pour les malades, l’accompagnement spirituel offert par la Maison d’Alice apporte un apaisement et permet de redonner confiance, sérénité et espérance», ont souligné les organisateurs de la semaine de noël.

Cette série d’activités a atteint son apogée le 25 décembre, avec l’organisation de la table de noël. En effet, la première dame a offert un déjeuner aux patients de la Maison d’Alice et à l’ensemble du personnel d’encadrement. Ouvert le 26 septembre 2016, la Maison d’Alice a pour mission d’héberger les patients durant la période de leur traitement ambulatoire ; améliorer les conditions sociales et psycho-affectives des patients, afin de diminuer les abandons de traitement et d’augmenter les taux de guérison.

Elle s’assure également que les patients suivent régulièrement leurs traitements comme la chimiothérapie en cure ambulatoire. Tout comme elle apporte un soutien moral et psychologique, en plus d’informer, éduquer et communiquer sur le dépistage, le diagnostic et le traitement des cancers. Actuellement, 16 résidents dont 13 patients (malades du cancer) sont logés à la Maison d’Alice.