La troupe de danse gabonaise Nö-Fear, organise conjointement avec les Jeunes Volontaires Francophones du Gabon, l’édition 2012 du spectacle «Danser la diversité culturelle», qui se déroulera à Tunis.

No Fear Groupe danse Gabon

Nö-Fear, la troupe de danse gabonaise professionnelle, organise le 1er avril prochain à Tunis, la 6e édition du spectacle «Danser la diversité culturelle». La troupe a pris l’habitude ces dernières années d’inviter le public et les amateurs de danse contemporaine et tradi-moderne, à venir apprécier au cours d’une soirée, ses dernières chorégraphies.

Lancé il y a six ans, le concept «Danser la diversité culturelle» vise à la promotion de la diversité culturelle chez les jeunes par le biais de la danse. C’est un moyen d’expression par le corps à travers des chorégraphies modernes, tradi-modernes et contemporaines. Organisé cette année par la section tunisienne de la compagnie de danse gabonaise, l’évènement attend de nombreux visiteurs en provenance du continent africain et d’ailleurs.

Nö-Fear, n’est plus à présenter au Gabon. Le groupe de danse fait partie des meilleurs groupes professionnels du pays. En 2009, la compagnie s’est internationalisée avec la création de sa section tunisienne. La troupe a vu le jour le 21 juin 2002, dans un établissement secondaire de Libreville, le collège Notre Dame de Quaben. Une élite de danseurs professionnels est alors formée et a la particularité de vulgariser la culture gabonaise à travers des chorégraphies tradi-modernes. Les membres du groupe ont pour tradition de s’inspirer des cas et faits sociaux afin de se rapprocher le plus de ceux qui affectionnent l’art de la danse.