Auréolée d’une offre multi-activités, la nouvelle discothèque ouvre ses portes ce vendredi 28 juillet, avec une nuit exclusive vacances Show première partie. Son cadre rénové et perlé de luxe est parti pour rythmer la météo des soirées librevilloises.

Le Mercure discothèque ouvre ce vendredi 28 juillet à Libreville. © D.R.

 

© D.R.

La mythique discothèque du quartier Louis, le Diabolo, va désormais célébrer ses nuits sous une fastueuse dénomination : Le Mercure. Repris par un jeune Gabonais, elle va rouvrir ses portes ce vendredi 28 juillet, dans un décor avenant perlé de luxe.

Le choix du nom n’est pas anodin, le Mercure est censé s’imposer comme le curseur de la température des soirées librevilloises ; un lieu tout aussi précieux que cette substance rare et magique.

Réussira-t-il à recréer l’ambiance féerique de ce lieu emblématique, chargé de souvenirs pour de nombreuses générations ?

Si le design et un personnel dévoué tiennent la distance, la gamme de services préfigure déjà une forte notoriété. Les jeunes cadres y trouveront leur compte dans cet environnement relooké, constitué de deux espaces aménagés : un VIP et un public. L’accès réservé aux 21 ans et plus donne lieu à la gamme d’innovations mises en place. Des soirées à thème, Karaoké, Show case, exhibition de mode, etc. meubleront l’éclat de la nouvelle enseigne.

Les prix ont été réaménagés pour tenir compte de la conjoncture ambiante. «Nous tenons compte de la conjoncture, les prix seront abordables», commente le maitre des lieux.

Situé au quartier Louis, rue Collège Quaben, en face de l’Etoile d’or, Le Mercure va certainement remonter cette partie de la ville, avec la chaude ambiance des «folles soirées» de ce coin emblématique.

Auteur : Alain Mouanda