Absent de la scène musicale nationale depuis cinq ans, le chanteur annonce son retour avec la sortie, dans quelques semaines, d’un nouvel album intitulé «Doubler de vigilance».

Ndong Mboula. © Gabonreview

 

On ne l’avait plus vu sur une grande scène avant le festival «Gabon 9 provinces», en août dernier. Si des membres du gouvernement avaient tenu à l’accompagner sur le podium, le 15 août, lors de la soirée culturelle du Woleu-Ntem, c’était pour lui signifier que sa musique, le «Mboula-jazz», était encore appréciée et manquait au public gabonais. L’auteur du méga-tube «Etouk Nzom» semble avoir compris le message. Dans une interview au quotidien L’Union, mercredi 13 septembre, Ndong Mboula annonce son grand retour avec la sortie d’un nouvel album.

Après «Hommage à Démoze», «Lit bateau», «USO» et «Mbogneng», le prochain album de Ndong Mboula sera intitulé «Doubler de vigilance». N’allez pas y voir une chanson aux relents de campagne de sensibilisation sur le danger sur les routes. Dans son prochain album, le chantre du «Mboula-jazz», transporteur terrestre à Oyem sa ville natale où il s’est retiré depuis quelques années, parlera de sa vie, évoquera ses expériences personnelles, et dira comment il a manqué d’y passer.

«Dans cette œuvre, je conseille à tout le monde d’être vigilant dans la vie, à tout moment et en tout lieu. Parce que j’ai failli perdre ma vie un soir par empoissonnement, alors que je partageais un verre avec des gens que je croyais être mes amis. Du coup, cette situation m’a inspiré une chanson que je vais proposer parmi tant d’autres dans l’album qui sortira très bientôt», a-t-il confié à L’Union.

En août 2014, le chanteur, qui ne nie pas des difficultés financières, avait déjà annoncé son retour sur la scène. A l’époque, il envisageait de mettre sur le marché un EP (extended play) de 4 titres intitulé «La bombe atomiseur». Là encore, l’auteur avait promis qu’il y traitera de sa vie privée mais surtout d’amour. L’œuvre n’a jamais vu le jour. L’on espère que la nouvelle promesse de l’artiste sera respectée. En attendant, Ndong Mboula dit savoir compter sur la fidélité de son public.