Réunis le 16 mars à Libreville, les présidents des clubs ont décidé de l’arrêt des championnats de première et deuxième division de football. Ils exigent le paiement par l’Etat du reliquat de la subvention 2016-2017, estimé à 3 milliards de francs CFA, ainsi que la première tranche de la subvention 2017-2018.

Championnats de football D1 et D2 à l’arrêt. © Footpark.fr

 

Coup d’arrêt des championnats de première et deuxième division de Football au Gabon. Démarrées le 21 janvier, les deux compétitions ont été suspendues jusqu’à nouvel, à l’issue de la réunion tenue par les présidents des clubs, le 16 mars à Libreville.

Selon certains dirigeants des clubs ayant requis l’anonymat, l’arrêt du championnat est consécutif au non versement par l’Etat du reliquat de la subvention 2016-2017, estimé à 3 milliards de francs CFA.

Toutefois, pour reprendre le championnat, les responsables des clubs réclament le versement de 500 millions de francs CFA, au titre de la première tranche de la subvention de la saison 2017-2018. Estimant être fatigués d’attendre trop longtemps, les dirigeants des clubs promettent de ne pas reprendre le chemin des stades sans le règlement de ces deux points cruciaux.

Une situation qui risque d’être préjudiciable pour le pays. En effet, en raison de la coupe du monde de football prévue en juillet prochain en Russie, la Fédération internationale de football association (Fifa) a arrêté les dates de fin de différents championnats nationaux au plus tard le 5 juin.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga