Naneth en concert

Après sept années d’absence dans les bacs, la nana nette nommée Naneth revient avec «Minga», titre de son nouvel opus qui sera présenté, le 23 février prochain, à l’Institut Français du Gabon (IFG) sous la forme d’un concert de deux chronos.

Le jeudi 23 février prochain à l’Institut Français du Gabon, Naneth, compositrice-auteure et interprète gabonaise, présentera en exclusivité aux mélomanes librevillois, son nouvel effort intitulé «Minga». L’album est composé de 10 chansons qu’elle dédie à toutes les femmes de la planète. A dominante Soul et Hip-Hop avec de fortes consonances de musique traditionnelle locale, il s’agit d’un savant mixage de musique harmonieuse portée la voix douce et sensuelle de Naneth.

Finaliste du prix RFI Musique du monde en 2005, Naneth Nkoghé, se lance officiellement dans la musique en 1997, alors qu’elle est déjà très passionnée de poésie et qu’elle fréquente l’université Omar Bongo de Libreville.

Valeur sûre du Hip-Hop made in Gabon version féminine, l’artiste choisi de mettre un accent particulier sur l’évolution de sa carrière vers l’international et adapte son genre musical qui au départ, se tournait essentiellement vers le rap, à la world music et au Hip-Hop. En 2005, elle obtient d’ailleurs un Kora qui vient confirmer tout le bien que le public pense d’elle. Depuis, elle parcourt le monde et met en exergue tout ce qu’elle a pu apprendre du grand maitre Pierre-Claver Akendengué, auprès de qui elle a fait ses armes.

De retour sur scène le 23 février prochain, l’artiste assurera la deuxième partie de son spectacle consacrée à la présentation de son nouvel album. On peut d’ailleurs s’attendre à retrouver dans le répertoire qui sera déroulé durant le premier chrono quelques uns de ses anciens succès. La première partie du concert sera entretenue par le conteur Michel Pecoinh. Un grand retour pour l’auteur de «Présent», son premier album solo.