L’auteure du titre «Tchizambengue» a été nommée à la 5e édition des African Muzik Magazine Awards (Afrimma), dont la remise des récompenses aux lauréats est prévue pour le 7 octobre prochain à Dallas, au Texas (Etats-Unis).

Shan’L La Kinda, nommée aux Afrimma 2018. © Saaliim Zaacky/Badgyal Magazine

 

En passe de devenir viral sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur Facebook où sont postées chaque jour des vidéos de fans qui le fredonnent, le titre «Tchizambengue» semble avoir porté chance à Shan’L. La chanteuse gabonaise, membre de l’écurie Direct Prod d’Edgar Yonkeu pourrait bien être portée à la tête des plus belles voix féminines de l’Afrique centrale, en succédant à l’angolaise Nsoki. «La Kinda» a été nommée aux 5e Afrimma dans la catégorie Best Femal Central Africa. C’est l’unique artiste gabonais nommé dans cette compétition, toutes catégories confondues.

Pour recevoir son prix lors de la cérémonie prévue pour le 7 octobre prochain à Dallas, au Texas (Etats-Unis), la chanteuse gabonaise aura fort à faire. En plus de Nsoki qui défendra son titre, 7 autres talents menacent son sacre, à l’instar des camerounaises Charlotte Dipanda et Daphné, dont l’année 2018 a particulièrement été riche en production mais davantage en succès en Afrique comme en Europe. Il n’empêche, sur sa page Facebook ce mercredi, Shan’L encourage ses fans à la soutenir en votant sur le site dédié à la compétition.