Après quelques années d’absence, et la mise sur le marché de cinq compilations des meilleures productions de ses artistes, le label musical annonce son retour dans les bacs.

Cover du single «Serrez la ceinture» de Lunz. © Eben Entertainment

Cover du single «Serrez la ceinture» de Lunz. © Eben Entertainment

 

Après avoir mis sur le marché cinq compilations des meilleures productions de ses artistes, Eben Entertainment est de nouveau sur le devant de la scène. Ayant fait le pari d’orienter ses fans vers un style oscillant entre hip hop «moderne» et musique  traditionnelle, le label créé par Eric Benquet a récemment annoncé la sortie, sur internet, de sa nouvelle recrue, Lunz.

Nouveau venu dans cette écurie qui comptait, il y a quelques années, des artistes de renom tels que Franck B’Aponga, Köba Building et Blaaz, Lunz signe «Serrez la ceinture», invitant ses fans à tenir bon. Sans doute, une façon d’annoncer les succès qui l’attendent, alors que son nouveau label a raflé plusieurs prix au Gabon et en Afrique, dont un MTV Africa music awards, deux Kora awards, sept Balafon Gabon music awards, trois Victoires de la musique, deux prix musicaux au Sénégal et trois aux Ghana.

«Serrez la ceinture» est un mélange de sonorités puisées dans les rites du Gabon. Chanté en massango, ce titre en impose par sa tendance Afro-trap, qui n’est pas sans rappeler le concept «Afro-beat gaboma», lancé en septembre 2015 par le jeune producteur et beatmaker Sonny Dr Dragon. «Le résultat est un morceau extrêmement club qui devrait faire bouger les discothèques dans les prochaines semaines», a pronostiqué le label, ajoutant que «pour Lunz, ce concept a pour fin d’encourager tous ceux qui ont des objectifs à atteindre et qui rencontrent des difficultés, quelles qu’elles soient».