Entre culture urbaine et sonorités du terroir, l’artiste musicienne Mey’Dji signe avec le label Sykon Prod le titre «J’explose».

Mey’Dji signe «J’explose» à Sykon Prod. © D.R.

Mey’Dji signe «J’explose» à Sykon Prod. © D.R.

 

Son timbre vocal n’est pas loin de celui de Queen Koumb, une ancienne élève du Studio Flore dirigé par la chanteuse gabonaise mondialement connue Annie Flore Batchiellylis. Son style n’a rien à envier à celui d’autres artistes de la scène musicale urbaine gabonaise. Mey’Dji a une signature bien à elle. Son dernier single intitulé «J’explose», sorti officiellement le 17 octobre 2016, fait déjà d’elle la nouvelle valeur sure du label Sykon Prod, et partant de la musique gabonaise.

Jacket du single «J’explose». © D.R.

Jacket du single «J’explose». © D.R.

Entre rap, RnB, électro et rythmes puisés dans le patrimoine culturel gabonais, le style de Cynthia Jeannette Maroga Niama (de son vrai nom) est assumé. «La fille du soleil» n’a pas hésité à mêler la modernité aux langues de son terroir. Si le titre, plutôt dansant, est interprété en français et en Punu, l’artiste née le 26 juin 1988 à Libreville, ne s’est pas privée de glisser des phrases en Fang et en Omyéné. Elle se dit fortement attachée à sa culture et aux langues du Gabon. Si bien que toutes ses productions, depuis ses débuts en 2003, n’ont jamais été éloignées de ce style qu’elle entend imposer.

Etudiante en Psychologie à l’Université Omar Bongo (UOB), Mey’Dji dit être passionnée de musique  depuis son enfance. Ce n’est pourtant qu’en 2003 qu’elle se produit pour la  première fois sur scène, lors de la caravane de lutte contre le VIH /SIDA initiée par son idole Annie Flore Batchiellylis, dont elle avait d’ailleurs interprété un des titres au cours de cet événement. Avant la sortie de la compilation «SOBN Vol 2» (Wimbil studio en 2003) dans laquelle elle a signé la reprise du titre «Mwane mane» de Mack Joss, la jeune femme a œuvré au sein de l’agence «BtoB»  d’Elisabeth Ogoula  Belrose, dans le cadre des soirées «Tremplin» organisées au Casino Croisette avec son groupe «Noire d’ébène». Depuis, elle a partagé la scène avec des artistes tels que Didier Décokaye, Macy Iléma, le groupe de rap Mudja Soliers, Queen Kumb, Bobo le moine de Scène Art. Mey’Dji est actuellement en préparation de son premier album solo au sein de la structure Sykon Prod.

Pour découvrir le dernier single de Mey’Dji, cliquez ICI.