Le saxophoniste français Samy Thiebault et ses musiciens ont émerveillé le public de l’Institut français du Gabon (IFG), le 27 septembre à Libreville, pour le lancement de la troisième édition de la Semaine de la Musique classique et du Jazz.

Le quartet jazz sur scène avec Samy Thiebault au saxophone, le 27 septembre 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Quartet jazz en tournée africaine, Samy Thiebault et ses musiciens ont fait une halte à Libreville où ils ont lancé la troisième édition de la Semaine de la Musique classique et du Jazz, le 27 septembre. Initiée par l’Institut français du Gabon (IFG), cette manifestation culturelle qui se tiendra jusqu’au 30 septembre, met en valeur des talents français et gabonais.

A l’ouverture de cette semaine, Samy Thiebault a notamment interprété les titres phares de son album coup de cœur : «Rebirth», sorti en 2016. Un opus au plus près de l’intime et de la mélodie, ayant entrainé le public dans un voyage féerique à travers le Maroc maternel du saxophoniste. Des sonorités puisées également dans la culture pianistique paternelle, celle de l’Afrique de l’Ouest où il a grandi, sans oublier l’héritage du jazz de John Coltrane.

De «Raqsat Fès» à «Nesfé Jahân», en passant par «Abidjan» et bien d’autres titres envoûtants, ce Quartet jazz composé d’Adrien Chicot (piano), Sylvain Romano (contrebasse) et Philippe Soirat (batterie) a littéralement conquis son public pendant près de deux heures d’horloge. Une soirée ayant parfaitement lancée la Semaine de la Musique classique et du Jazz.

La suite de cette manifestation est prévue ce 28 septembre avec Bertrand Renaudin Trio, un trio jazz français aux inspirations free jazz et jazz manouche. Le 29 septembre, le Duo côte à côte, piano-saxophone, va réinterpréter un répertoire classique. 24 heures plus tard, en après-midi, ce sera l’exclusivité gabonaise avec la rencontre d’Awax Music School. En soirée par contre, le Trio Les Amis investira la scène avec son répertoire classique interprété par trois musiciens virtuoses.