Du 26 au 30 septembre prochain, à Libreville, la prestigieuse école de musique américaine animera des ateliers de formation sur la création et l’interprétation musicales.

Ali Bongo et Robert Brown, président de Berklee college, en compagnie des étudiants africains de l’école, en octobre 2015. © Mike Spencer

Ali Bongo et Robert Brown, président de Berklee college, en compagnie des étudiants africains de l’école, en octobre 2015. © Mike Spencer

 

Des ateliers de formation à la création et à l’interprétation musicales auront lieu à Libreville, du 26 au 30 septembre prochain. Animés par des enseignants de la Berklee college of music de Boston aux Etats-Unis, ces ateliers ont pour objectif de vulgariser les techniques de création et d’interprétation de la musique contemporaine.

Scène d’un cours à la BCM, et Jorge Rostoll, représentant de Berklee dans le projet African music institute. © Alicia Prewett / Urban FM

Scène d’un cours à la BCM, et Jorge Rostoll, représentant de Berklee dans le projet African music institute. © Alicia Prewett / Urban FM

Pour cette première édition, ces sessions s’adressent à tout musicien soucieux d’améliorer ses qualités vocales ou de jeu. Les inscriptions, uniquement accessibles sur le site www.africanmusic-institute.org, sont gratuites et ouvertes aux instrumentistes et chanteurs exerçant dans différents styles musicaux (traditionnel, classique, pop, rock, jazz,…).

Selon les organisateurs, un intérêt particulier sera porté aux musiciens en herbe. Pour ce faire, 180 places sont offertes pour ces formations, qui devraient se décliner sous la forme de cours magistraux et des master class sur des thèmes tels que la technique instrumentale et vocale, l’improvisation ou l’harmonisation. Au terme des ateliers, les étudiants mettront en pratique leurs connaissances.

Le Berklee college of music est l’une des plus grandes écoles de musique privées au monde. Avec un effectif d’au moins 4 300 élèves et 500 enseignants, il a déjà obtenu plus de 270 Grammy awards – récompenses créées en 1958 et décernées chaque année aux États-Unis par la National academy of recording arts and sciences – grâce à ses anciens pensionnaires.