Les ateliers Mousse industrie situé dans la zone industrielle d’Oloumi, à Libreville ont vu une grande partie de leurs installations ravagée par un incendie grave dont les origines restent à déterminer.

Gabonreview.com

C’est aux environ de 11 heures dans la journée du 2 août qu’un incendie dont les origines restent encore à déterminer s’est imposé sur les installations de Mousse industrie, entreprise spécialisée dans la commercialisation de matelas de mousse de polyuréthane et de flocons de mousse pour tapissiers.

Selon des informations glanées sur les lieux du sinistre, l’incendie, d’une importante intensité, a fait un mort et d’importants dégâts matériels. Un bilan qui reste à confirmer, les promoteurs de l’entreprise, sous le choc, n’ayant pas été à même de certifier la rumeur concernant la perte humaine.

L’incendie a provoqué la panique et un embouteillage immense durant plusieurs heures dans cette zone déjà habituellement difficile à la circulation et dans les quartiers périphériques de Likouala-Carrefour Baraka où les véhicules avaient du mal à circuler. Une situation aggravée par la fermeture, depuis le 30 juillet dernier, de l’axe Bâti Plus-Tractafric en vue de la réfection du pont de la Bicig.

Créée en novembre 1994 au quartier Derrière la Prison, cette société anonyme qui s’est délocalisée entre-temps à la Zone industrielle d’Oloumi, commercialise notamment des matelas, fabriqués à partir de mousse de polyuréthane, et des flocons de mousse pour tapissiers. Ses matières premières sont essentiellement des produits chimiques et des tissus.