La mairie d’Owendo et le Fonds national d’action social (FNAS) s’engagent à soutenir et à accompagner des Gabonais économique faibles (GEF) porteurs et promoteurs de projets dans le cadre du programme de renforcement des capacités des femmes commerçantes, dénommé «Diboty».

Le programme Diboty pour accompagner et pérenniser le commerce sur table des dames commerçantes des communes de l’Estuaire. © D.R.

 

Le directeur général adjoint du Fonds national d’action sociale, Constant Assari, et le maire de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou, ont signé, le 24 mai 2018, une convention-cadre pour l’accompagnement des porteurs et promoteur des activités génératrices de revenus (AGR) dans le cadre du programme de renforcement des capacités des femmes commerçantes, dénommé «Diboty».

Signature de la convention-cadre entre le directeur général adjoint du Fonds national d’action sociale, Constant Assari, et le maire de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou. © Gabonreview

«Nous, mairie d’Owendo, nous nous engageons au côté non seulement du FNAS, mais du gouvernement de la République pour la mise en place de ce programme Diboty pour encourager non seulement la femme gabonaise, mais la femme en général. C’est pourquoi, soyez rassurés, la mairie mettra en place ces engagements», a assuré le maire de la commune d’Owendo, Jeanne Mbagou.

La convention engage la mairie d’Owendo à mettre à disposition, à titre gracieux, un espace dans le marché dédié au recouvrement des microcrédits, à proposer les sites au préalable pour l’emplacement destiné aux AGR, à prévoir un coût forfaiture pour l’occupation du domaine commun, à revoir à la baisse la taxe municipale des porteurs et promoteurs identifiés par le FNAS dans le cadre du financement des AGR, pendant toute la durée du remboursement du microcrédit, à garantir aux porteurs et / ou promoteurs l’occupation d’un espace commercial au moins pendant toute la durée du remboursement du microcrédit.

«Il est, en effet, indéniable que ce partenariat va constituer un levier très important du processus de développement irréversible des projets AGR, qui seront désormais financés dans la commune d’Owendo», a affirmé Constant Assari.

En effet, le programme Diboty, lancé le 18 avril, au bénéfice des compatriotes en situation difficile, a pour but d’accompagner et de pérenniser le commerce sur table des dames commerçantes des communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum. Il s’agit également d’étendre la chaîne de distribution des produits issus des activités génératrices de revenus et le canal de distribution alimentaire des grands groupes représentés localement.