Opposant le Maroc au Gabon, le match de ce 7 octobre à Casablanca est au centre d’une guerre de droits diffusion. De ce fait, ni Gabon Télévision, ni Canal + et encore moins beIN sports ne diffuseront la rencontre comptant pour la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018.

Un bon nombre de Gabonais sera privé de la rencontre Maroc-Gabon, ce 7 octobre à Libreville. © L’Express

 

Les férus du ballon et inconditionnels des Panthères du Gabon ont de quoi être déçus. Et pour cause, les médias «traditionnels» seront dans l’incapacité de diffuser l’opposition entre le Maroc et le Gabon, le 7 octobre à Casablanca. À l’instar de Gabon Télévision, Canal + et encore moins beIN Sports, qui n’ont pu obtenir les droits de retransmettre en direct, le match qualificatif pour la prochaine Coupe du monde de football en Russie.

En effet, Lagardère Sports, agence gérant les droits de diffusion de la Confédération africaine de football (Caf), n’a pas eu les droits de ce match. Elle ne peut donc proposer cette rencontre au Gabon. Encore moins aux télévisions partenaires. En l’occurrence Canal + et beinsports France.

 Le Maroc fait partie des trois pays maghrébins à ne pas avoir adhéré à la centralisation des droits TV. Celle-ci est une initiative de la Caf permettant à chaque fédération de recevoir de l’argent autrement que par la vente des droits TV. C’est une initiative de solidarité, car les grandes nations n’ont aucun souci pour vendre les droits TV.

En d’autres termes, la télévision publique marocaine a refusé de céder les droits de retransmission des matchs de la sélection à domicile aux groupes beIN et CanalSat. C’est donc la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), via sa chaîne Arryadia, qui diffusera la rencontre en direct, en intégralité et en exclusivité. Une chaîne accessible gratuitement sur la TNT locale, le satellite Hotbird et les principaux fournisseurs d’accès à Internet comme Free ou Bouygues Télécom en France.

Une bonne nouvelle pour les téléspectateurs marocains du monde entier qui pourront suivre cette partie sans avoir à s’abonner à des chaînes payantes. Mais un désarroi pour les Gabonais et autres africains amoureux du football. Conséquence, sauf Internet, les médias sociaux et les chaînes arabes offertes par TNT et Satcon au Gabon, il va être difficile de regarder le choc Maroc-Gabon.