Le nombre de clients, croissant au Maroc et en Afrique subsaharienne, a permis au Groupe Maroc Telecom auquel appartient l’opérateur Gabon Telecom de connaître un chiffre d’affaires en hausse de 5,6% au premier trimestre 2018.

Le siège de Maroc Telecom à Rabat. © mubasher.info

 

Au 31 mars 2018, informe le Groupe ce lundi 23 avril, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 8 994 millions de dirhams, en hausse de 5,6% (+3,5% à taux de change constant). Ses responsables y voient l’impact d’une croissance du chiffre d’affaires au Maroc (5 255 millions de dirhams contre 5 024 millions au T1 2017) et dans les filiales subsahariennes (4 127 millions de dirhams contre 3 766 millions au T1 2017), à l’instar de Gabon Telecom.

Le P-DG Abdeslam Ahizoune en est convaincu, «les résultats de ce premier trimestre confirment la pertinence de la stratégie et l’efficience du modèle de Maroc Telecom». Aussi, assure-t-il que «la politique d’investissement du Groupe se poursuit pour accompagner l’appétence croissante des clients pour le Très Haut Débit Mobile et Fixe. Les nouvelles activités en Afrique subsaharienne affichent une forte croissance et confortent Maroc Telecom dans ses choix de croissance externe sur des marchés à fort potentiel».

Ses bons résultats sur la période, Maroc Telecom les doit aussi à la croissance de 7,8% du nombre de clients dans le Groupe, estimé à «près de 59 millions en fin mars 2018» aussi bien au Maroc qu’à l’international.

Consultez l’intégralité des résultats ici