Le Marathon du Gabon a démarré le 2 décembre à Libreville par trois courses dont «La Gabonaise», remportée haut la main par Audrey Nynze. Il s’agit de la quatrième victoire de l’athlète en cinq participations sur cette épreuve, longue de cinq kilomètres.

Audrey Nynze franchissant la ligne d’arrivée, le 2 décembre 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Grande favorite au coup d’envoi de l’épreuve «La Gabonaise», le 2 décembre à Libreville, Audrey Nynze n’a pas fait mentir les pronostics. L’athlète a remporté la course longue de cinq kilomètres en 18’40’’. C’est son quatrième sacre en cinq participations à cette épreuve. Une performance pour laquelle la «Gabonaise» s’est auto congratulée, vu les conditions de préparation.

Le podium de «La Gabonaise». © Gabonreview

«C’était très compliqué. Avec les contraintes liées à mon activité professionnelle, il m’a fallu attendre un mois avant le début de la compétition pour m’entrainer ; à raison de trois fois par semaine», a confié Audrey Nynze. A l’instar de beaucoup de ses adversaires, la jeune athlète a souligné que cette cinquième participation au Marathon du Gabon, participait de sa contribution à la lutte contre le cancer.

En effet, le montant intégral des inscriptions de cette course est reversé à la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) pour son programme «Agir contre le cancer». Le podium de «La Gabonaise» a été complété par Dressilia Ongouta (19’32’’) et Princeska Bekale (20’02’’).

Par ailleurs, cette épreuve a été précédée de deux courses chez les juniors. Il s’agit du «1,5 km», remporté chez les garçons par Job Mboudiandza en 4’49’’. Chez les filles, dans la même catégorie, la première à franchir la ligne d’arrivée a été Salia Sandjo en 5’37’’. Le «3 km», enfin, a enregistré la victoire de Bryan Mougamba chez les garçons, avec un temps de 10’15. Chez les filles, c’est Anne-Marie Tossa qui a damé le pion à ses concurrentes, en 12’01’’.