Afin de mieux aborder le Marathon du Gabon prévu démarrer le 3 décembre à Libreville, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a organisé, le 25 novembre au Prytanée militaire de Libreville, la dernière séance d’entrainement pour ses agents devant participer à la course.

Les agents de la Caisse nationale de sécurité sociale lors de la dernière séance d’entrainement, le 25 novembre au prytanée militaire. © Gabonreview

 

À moins d’une semaine du coup d’envoi de la 5e édition du marathon du Gabon, la CNSS a procédé au dernier round de préparation de ses agents, à travers la dernière séance d’entrainement organisée le 25 novembre au Prytanée militaire de Libreville.

Débutée le 4 novembre, la phase de préparation des agents de la CNSS, dirigée par le coach Nil Nzaou Mafoumbi, s’est déroulée en 4 semaines au Prytanée militaire. Elle était ponctuée d’exercices physiques intenses et de randonnées pédestres.

© Gabonreview

Selon le coach, cette séance « a consisté à préparer le cardio de chaque agent pour éviter tout risque d’arrêt cardiaque. Parce que nous sommes partis du principe que tout le monde ne fait du sport à la base. Donc il était question de préparer le cardio et les jambes des agents durant 4 semaines. D’autant que ce sont ces organes qui seront le plus sollicités lors de la course», a expliqué Nil Nzaou Mafoumbi.

Concernant la séance du 25 novembre, «elle  a consisté à mettre les agents en confiance à travers les étirements, les séances de décontraction, la danse, et leur expliquer ce qui les attend», a poursuivi le coach.

La directrice générale adjoint de la CNSS a rassuré pour sa part que les agents sont prêts. «Le bilan de 4 semaines de  séances d’entrainement est satisfaisant. La CNSS compte plus de 500 agents inscrits au Marathon du Gabon dans toutes les catégories. Et dans le cadre des cette préparation, il y a eu des visites médicales pour nous assurer que ceux qui participeront seront au point», a affirmé Christiane Yvonne Ella Assa.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga