La présidente et fondatrice de l’association «Défis de femmes» a été primé à titre honorifique pour l’ensemble de ses activités au Gabon.

© Défis de femmes
© Défis de femmes

 

© Défis de femmes
© Défis de femmes

Conviée à prendre part au Homeland and global security forum organisé le 16 octobre dernier dans le cadre du Forum de Cran Montana à Genève (Suisse), Malika Bongo a reçu une médaille d’or à titre honorifique, décernée en reconnaissance des actions à caractère social de son association. Alors que plusieurs personnalités étaient en lice pour cette distinction qui vise à encourager les individus et les responsables d’institutions et organisations publiques et privées à continuer d’œuvrer pour la recherche d’un mieux-être pour les populations les plus vulnérables, la jeune gabonaise a été distinguée pour l’ensemble des actions posées par «Défis de femmes» en faveur de la jeunesse féminine de son pays.

Aussi, le prix qui lui a été décerné au même titre que Bedri Peci, le président de la Banque centrale du Kosovo, en présence des présidents Gjorge Ivanov de la Macédoine, Bakir Izetbegovic de la Bosnie et d’Aminata Touré, ancienne Premier ministre du Sénégal, devrait lui permettre de donner à sa jeune association une plus grande visibilité au niveau international, en vue de susciter de nouveaux appuis. A cet effet, quelques rencontres ont été organisées à Genève avec des personnalités africaines et occidentales. La présidente de «Défis de femmes» qui envisage «redonner espoir et dignité» à la femme gabonaise, entend ainsi obtenir le soutien des organisations œuvrant dans des domaines tels que la santé et de l’éducation.