L’Institut Ngozo Ncharo, une association à caractère culturel et scientifique met à disposition son espace Nka’Ayogo pour valoriser, pérenniser et favoriser l’apprentissage de la langue Omyènè. L’ouverture de l’année académique est prévue ce 11 février à Libreville.

Les promoteurs de l’enseignement de l’Omyènè entendent offrir au plus grand nombre les fondamentaux de la langue. © D.R.

 

Le groupe ethnique regroupant six ethnies locales offrira, à travers l’Institut Ngozo Ncharo, des unités d’enseignement du 11 février au 24 juin 2017. L’espace Nka’Ayogo situé au quartier Damas, entre Money Gram et la clinique Ondo, accueillera les élèves pour cette première année académique.

Les candidats à l’apprentissage de la langue disposeront rapidement des outils nécessaires à la pratique de l’Omyènè courant, comme savoir saluer et prendre congé, pouvoir exprimer un besoin, être capable de notifier une requête ou un refus, pouvoir compter, savoir former des phrases, connaître le vocabulaire de base, maitriser la grammaire de base et s’exprimer en public. La formation est basée sur un programme pédagogique fondé sur les pré requis de la maitrise de l’alphabet, l’identification des sons, l’association des caractères aux sons, pour finir : savoir lire et écrire.

Une équipe pédagogique constituée à la fois des fondateurs, d’un conseil scientifique dont les membres se réuniront plusieurs fois dans l’année, tous choisis pour leur compétence pédagogique et la maitrise de la langue, administreront la transmission du savoir. De même, des intervenants extérieurs apporteront leur savoir-faire, à travers des ateliers de chants, des ateliers de compte, des dictées et des devoirs.

Plusieurs salles climatisées d’une capacité de 20 à 30 places attendent les premiers élèves. Il est demandé à chacun d’eux de disposer d’une adresse email pour les supports de cours, un téléphone avec écouteurs, une rame de papier, une boite de craies, ainsi que des copies doubles. Avec 10 000 fcfa à l’inscription et 40 000 fcfa par mois, les candidats à l’apprentissage de l’Omyènè sont qualifiés pour un accès assisté aux fondamentaux de la langue.

Cette initiative est l’oeuvre du collectif Awanawintche. Après avoir créé le site awanawintche.com, écris plusieurs ouvrages et parodié certains dessins animés en langues, ce collectif s’est associé à l’Institut Ingozo Ncharo pour donner des cours de langue Omyènè. Le groupe Omyènè regroupe les ethnies Adyumba, Enenga, Galwa (autochtones du Moyen-Ogooué), Mpongwè (Estuaire), ainsi que Nkômi et Orungu (Ogooué-Maritime).

Auteur : Alain Mouanda